Accueil / Thématiques / Education / Questembert. Harcèlement : Noémya Grohan au collège Saint-joseph

Publié le 7 novembre 2015

Questembert. Harcèlement : Noémya Grohan au collège Saint-joseph

Noémya Grohan (capture d'écran France 2) sera au collège Saint-Joseph de Questembert mardi soir

Noémya Grohan (capture d'écran France 2) sera au collège Saint-Joseph de Questembert mardi soir
Noémya Grohan (capture d’écran France 2) sera au collège Saint-Joseph de Questembert mardi soir

Le harcèlement à l’École touche chaque année 700 000 élèves qui souffrent au quotidien de brimades, de moqueries, de mises à l’écart voire de violences physiques.

Ce fléau, longtemps ignoré, sous-estimé est enfin pris en compte par l’Éducation nationale qui a décidé de faire de la lutte contre le harcèlement à l’école un enjeu éducatif majeur. Outre diverses actions (*), une journée nationale de mobilisation pour dire “non” au harcèlement a été mise en place. Elle est fixée au premier jeudi suivant les vacances de la Toussaint ce qui correspondait cette année au 5 novembre dernier. Ce jour-là de nombreuses actions se sont déroulées un peu partout en France sur ce thème qui a été largement relayé par les médias. On a d’ailleurs beaucoup vu et entendu s’exprimer une jeune femme, Noémya Grohan qui a été victime de harcèlement scolaire. Elle a écrit un livre “la rage dans mon cartable” dans lequel elle raconte son calvaire et a décidé de se battre contre ce phénomène. Elle a créé une association Gener’action solidaire, et mène des actions de sensibilisation et de prévention au sein des établissements scolaires. Elle parcourt pour cela la France à la rencontre des enseignants, des élèves pour prolonger son combat.

Noémya Grohan sera présente mardi 10 novembre au collège Saint-Joseph La Salle de Questembert répondant à l’invitation de  l’Apel du collège pour animer cette conférence prévue à 20 h 30.

L’entrée est gratuite.

VIDEO. Le reportage de France 2 sur Noémya Grohan

(*) L’Education nationale a mis en place un programme qui comporte quatre axes :

- Sensibiliser : une journée nationale, un nouveau site internet, une page Facebook, un prix national et un clip pour les 7-11 ans 

- Prévenir : plans de prévention, outils adaptés, guides pour les professionnels

- Former : au plan national et en académie

- Prendre en charge : un réseau de référents harcèlement, un numéro uniequ, des protocoles de prise en charge et des fiches conseils.

L’académie de Rennes a mis en place un certain nombre d’outils pour lutter contre le harcèlement, avec l’appui de l’ensemble de la communauté éducative :

 Un réseau référent : composé d’une coordination académique, de quatre référents départementaux et d’un groupe intercatégoriels et inter-degrés de personnes ressources.  Des temps de formation : proposé aux différents groupes de secteurs (profs, conseillers d’éducation, personnel de direction…) et aux groupes ressources en département. Depuis le 4 novembre, les nouveaux personnels infirmiers et sociaux bénéficieront également d’une formation sur le harcèlement et les micro-violences en milieu scolaire. Les conseils de vie lycéenne sont également mobilisés.

Plus d’informations : http://www.nonauharcelement.education.gouv.fr/

Un numéro unique : le 3020

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires