Accueil / Sports / Football / Questembert. Comment la BO est devenue partenaire du stade rennais

Publié le 1 novembre 2015

Questembert. Comment la BO est devenue partenaire du stade rennais

DSC_0024

C’est une véritable opération de séduction de très grande envergure que lance le stade Rennais pour reconquérir ou conquérir une « communauté » de supporters qui soit à la hauteur de ses ambitions. « On est parti du constat que les clubs professionnels s’éloignent un peu de leurs racines… », explique Frédéric Possel, chargé des relations supporters et clubs amateurs au stade rennais. Un constat qui concerne aussi le club de Rennes, lequel a détecté cette anomalie et a décidé de la corriger. Et pour y parvenir le grand club breton n’a pas lésiné sur les moyens. Un service spécial a été créé il y a quelques mois pour justement resserrer les liens entre le public et les footballeurs rennais.

« Il ne peut pas y avoir de grand club, sans un grand public ». Le stade rennais adhère à cette philosophie. Il veut donc attirer des supporters qui viennent remplir les 9000 places  en moyenne qui restent vides dans le stade de la route de Lorient tout au long de la saison. C’est dans un véritable travail de fourmis que se lance Frédéric Possel dont la stratégie consiste à se rapprocher du public en passant par le tissu des clubs amateurs. « Il faut que les gens nous aiment.. », souligne Frédéric Possel (voir notre vidéo). C’est ainsi qu’est née l’idée de créer « le club Rouge et noir » qui constitue un grand programme d’animations dédié aux jeunes footballeurs des catégories U7 à U15.

« Dès qu’on a connu ce projet, on a répondu présent, car c’est vraiment un très beau projet… », indique Patrick Sevestre, le président de la section foot de la Bogue d’Or. Et la section foot de la BO Questembert a été le premier club du Morbihan à devenir le partenaire du stade Rennais dans le cadre de cette action. Pour cette première année de mise en route, Frédéric Possel a limité à 100 le nombre de clubs partenaires. Un tirage au sort a été effectué pour déterminer les animations dont bénéficieraient les partenaires. Et la BO Questembert a eu la main heureuse, puisqu’elle est sortie six fois du chapeau. La BO a participé au lancement officiel du club rouge et noir, au tirage au sort de la Pivcup qui a permis à 39 personnes de suivre le match Rennes-Troyes, à la journée des abonnés, au challenge mi-temps orange vendredi, la signature de la charte entre les deux clubs… Il reste encore deux rendez-vous majeurs : la participation à la pivcup à Cap Malo pour les U10 le 11 novembre et la soirée Escorts Kids lors du match Rennes-Bordeaux le 21 novembre.

Un programme bien chargé. Mais l’année prochaine, la BO ne participera pas au tirage au sort afin que les autres clubs partenaires puissent eux-aussi profiter de ces évènements. « Ce que nous voulons avant tout, c’est faire rêver nos enfants et c’est la raison pour laquelle nous nous sommes totalement impliqués dans cette initiative… », commente Pascal Seveste qui souligne le travail fourni par Jean-Marc Haurogné pour faire aboutir ce projet. « Cela fait un an et demi que nous y travaillons… », précise ce dernier.

Mais la récompense est venue samedi matin avec la signature officielle de la charte en présence de Frédéric Possel au local tout neuf de la Bogue d’Or, à Questembert. Un dirigeant du stade rennais qui se déplace sur le terrain du football amateur… C’est aussi un geste chargé de symbole.

VIDEO. Comment la BO est devenue partenaire du stade rennais


DSC_0033

DSC_0027 2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires