Accueil / Oust à Brocéliande / Pays de Malestroit / Malestroit / Malestroit. La maison de la pêche, c’est aussi celle de la meunerie

Publié le 2 mai 2015

Malestroit. La maison de la pêche, c’est aussi celle de la meunerie

DSC_2787

La maison de la pêche, nouvelle formule a été officiellement ouverte ce vendredi matin. Et elle présente un nouveau visage, on peut même parler de page qui se tourne. A cause de la réglementation, des normes de plus en plus tatillonnent… les poissons de nos rivières ont disparu des aquariums. Fini le temps où les sandres et les brochets vivants faisaient l’admiration des visiteurs. Les contraintes administratives ont eu raison de la belle leçon de choses. Comme un pied de nez à cette administration, Pierre Jan, le président des pêcheurs malestroyens a laissé quelques poissons rouges -autorisés, eux- dans deux aquariums.

Mais les autres aquariums ont trouvé une nouvelle vie plutôt réussie. Ils accueillent désormais une partie de la collection du moulin Guéguen. Ils sont devenus des vitrines dans lesquelles les visiteurs peuvent découvrir désormais quelques aspects de la meunerie. « J’avais fait don de cette collection en 2012, car je ne pouvais plus garder ce patrimoine. Cette collection c’est la mémoire de toute une activité de notre région, de notre ville. Car il y avait les minoteries mais aussi les moulins à tan dont on retrouve la trace par exemple dans l’appellation des rues comme la rue des tanneurs. Je suis très heureuse de voir vivre cette exposition », a déclaré Evelyne Guéret donatrice de cette collection. Bruno Gicquello, le maire de Malestroit, a remercié Evelyne Guéret de ce geste, expliquant que la mairie allait tout faire pour mettre en valeur cette collection dont juste une partie est mise en avant à la maison de la pêche, dont le local appartient à la mairie, « qui pourrait désormais s’appeler la maison de la pêche et de la meunerie », a-t-il lancé. Il a rendu hommage aux pêcheurs dont l’association joue un rôle important dans la vie locale. « Vous développez l’attractivité de la ville, l’animation grâce à l’école de pêche. Vous avez les premiers dans le département à mettre en place des postes de pêche accessibles aux handicapés », a notamment souligné le maire, rappelant que les pêcheurs sont aussi des acteurs  essentiels dans le problème des inondations. Le président Pierre Jan devrait être encore plus sollicité pour participer aux différentes études qui vont se développer dans ce domaine.

Pierre Jan qui ne pratique pas la langue de bois est revenu sur la polémique qui s’est développé il y a quelques semaines lorsque le conseil municipal a voté une subvention de 5000 euros « aux pêcheurs ». « Ces 5000 euros qui ont fait couler tant d’encre n’ont pas été versés aux Pêcheurs Malestroyens. Ils sont destinés à financer les emplois aidés de la maison de la pêche qui appartient à la municipalité. cela n’a rien à voir avec les pêcheurs… », a-t-il insisté.

Pratique :

La maison de la pêche est ouverte les week-ends et jours fériés jusqu’au 15 juin puis tous les jours jusqu’au 13 septembre de 14 heures à 19 heures.

Pôle emploi de Ploërmel : nul?

Pierre Jan a eu la dent dure avec l’agence Pôle emploi de Ploërmel. « Ils m’ont envoyé seize demandes d’emploi. Quand j’ai recruté quelqu’un et que j’ai demandé la convention, ils m’ont répondu qu’il fallait d’abord que je fasse effectuer un stage à la personne. C’est désespérant », a-t-il indiqué. 

Une remarque qui converge avec d’autres témoignages qui nous arrivent démontrant le peu d’efficacité des services de Pôle emploi au moins de Ploërmel. 

 

L'histoire de la meunerie
L’histoire de la meunerie
L'univers de la pêche
L’univers de la pêche
L'histoire de la meunerie
L’histoire de la meunerie
Visite guidée
Visite guidée
L'histoire de la meunerie
L’histoire de la meunerie
Les poissons rouges ont remplacé les poissons de nos riviéres
Les poissons rouges ont remplacé les poissons de nos riviéres

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires