Accueil / Oust à Brocéliande / Pays de Malestroit / Malestroit / Malestroit. Demain heure du conte spéciale au Pass’temps

Publié le 14 avril 2015

Malestroit. Demain heure du conte spéciale au Pass’temps

DSCN0127

La plasticienne Isabelle Raveleau de Billiers expose au Pass’temps de curieuses réalisations faites de matériaux de récupération. Deux animations gratuites sont proposées aux enfants sur le thème des roulottes et du voyage :
Heure du conte spéciale « Voyage en roulotte et vacances » : le mercredi 15 avril à 14h30 pour les enfants de 4 à 8 ans.
Un atelier « bricol’art » : le samedi 18 avril de 14h à 16h pour les enfants de 8 à 12 ans : création d’œuvres à partir d’objets de récupération.

Sur réservation au 02 97 75 18 15 ou  culture.malestroit@orange.fr

Les roulottes d’Isabelle Raveleau

Isabelle Raveleau qui travaille l’art de la récup depuis plusieurs années et dont les sources d’inspiration sont l’art naïf, l’art modeste, le design textile, intervient à la demande en écoles maternelles et primaires, en ateliers d’arts, en ACM… Elle revient sur sa passion. « Je m’amuse beaucoup à réaliser ces petites roulottes, faites de matériaux de récupération : volige, cageot, isorel et palette de distribution, support de prédilection sur lequel je compose depuis plusieurs années. Je décore, embellie, poétise mes roulottes au gré de mes trouvailles : objets chinés dans les vide-greniers, à Emmaüs… Je suis sans retenue dans les couleurs et me permets une décoration très chargée et souvent très « kitch » ! Cette audace de décoration m’enchante ! Mes petites roulottes prennent très vite l’allure de maison de poupées et sont toutes singulières.

J’aime les roulottes car elles sont devenues insolites et rares et sont donc un patrimoine et un témoignage d’un passé, des personnes qui ont vécu dedans. Je les aime également car elles sont pour moi, à la fois, synonymes d’un lieu de refuge, d’antre doté d’un côté bohème que j’idéalise et une invitation au voyage, aux rencontres symbolisant une certaine liberté et une douceur de vivre. Je trouve donc intéressant de les faire vivre en les faisant voyager, en les présentant donc de lieu en lieu.
Le top départ de cette exposition itinérante fut l’été dernier au « Bateau livre » à Pénestin où elles ont campé un mois, puis elles ont été accueillies en début d’année à la médiathèque « Marguerite Lohézic » à Surzur. C’est au tour du « Pass’temps » de les recevoir du 8 avril jusqu’au 2 mai 2015. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires