Accueil / Thématiques / Education / Questembert. Les écoliers de Notre-Dame sur la piste de la loutre

Publié le 5 février 2015

Questembert. Les écoliers de Notre-Dame sur la piste de la loutre

Les écoliers de Notre-Dame sur la piste des loutres

Tiens, un indice
Tiens, un indice
Il faut tout assembler...
Il faut tout assembler…

Mais où sont les loutres? Les écoliers de l’école Notre-Damé de Questembert ne les ont pas vues, mais c’est normal. La loutre est un animal craintif et qui vit surtout la nuit. Mais ils ont pu constater tout de même qu’elles étaient bien-là, cachées dans leur repaire au bord du ruisseau de Saint-Eloi. Ce jeudi matin, guidés par Céline Robert, animatrice à l’association Eau et rivières de Bretagne ils ont voir leurs empreintes parmi celles d’autres animaux habitants les zones humides, leurs déjections, les lieux où elles peuvent habiter…

Cette sortie sur le terrain s’inscrit dans le cadre d’une opération lancée à l’échelle de la région Bretagne par l’association Eau et rivières de Bretagne. Jeudi matin, elle concernait l’école Notre-Dame, ce vendredi ce sera au tour de l’école Beau Soleil. Samedi, elle se poursuivre avec la projection du film « le banquet des loutres » et la semaine prochaine par des sorties natures ouvertes au public. Questembert sera le seul site  du Morbihan à recevoir, cette année, ces animations autour de la loutre.

Jeudi matin, les enfants étaient invités à participer à un jeu-découverte au cours duquel ils devaient trouver des indices, répondre à des questions qui leur permettaient de gagner des mots. Ces mot permettaient de compléter un texte à trous qui donnait des informations sur le mode de vie, l’alimentation, l’habitat de la loutre.

Victime de la chasse ce petit animal a bien failli disparaître mais les mesures de protection mises en place dans les années 80 lui ont permis de survivre. On la retrouve timidement dans quelques régions de France, mais c’est en Bretagne où elle s’est le plus réinstallée. On en dénombrerait près d’un millier, rien que dans cette région.

L’expérience menée sur le terrain a fait l’objet d’une préparation approfondie dans les écoles.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires