Accueil / Ploërmel Communauté / Pays de Ploërmel / Ploërmel / Ploërmel. La police municipale et les gendarmes coordonnent leurs missions

Publié le 3 février 2015

Ploërmel. La police municipale et les gendarmes coordonnent leurs missions

Ploermel

« Il n’y a pas de zone calme, aucun département en France n’est à l’abri… ». Rester vigilant, ne pas se reposer sur ses lauriers, être attentif… C’est le message qu’a délivré mardi matin le préfet du Morbihan, Jean-François Savy en venant à la mairie de Ploërmel présider la signature d’une convention entre la police municipale, c’est à dire le maire, patrick Le Diffon, et les forces de police de l’Etat, en l’occurrence les gendarmes. Le colonel Ropars, commandant le groupement de gendarmerie du Morbihan assistait à cette cérémonie en compagnie du lieutenant-colonel Montmorency commandant la compagnie de Ploërmel et du commandant de la police municipale.

Patrick Le Diffon, le maire de Ploërmel a, à cette occasion souligné l’aspiration de ses administrés au bien-être et à la sécurité et cela alors même que les chiffres montrent que cette sécurité s’améliore. « C’est prometteur, cela va dans le bon sens, mais tout peut être mis en cause à tous moments… », déclare Patrick Le Diffon. En ce qui concerne la police municipale, ce dernier insiste sur sa présence forte aux entrées et sorties d’écoles, mais aussi sur la réflexion qui est menée pour faire évoluer ses missions en réorganisant le temps de travail. Cela avec un objectif : que la police municipale soit véritablement présente sur le terrain. D’ailleurs Patrick Le Diffon a révélé qu’un agent confirmé supplémentaire allait être recruté afin de permettre aux policiers municipaux de travailler en binômes. La sécurité à Ploërmel elle est aussi assurée par 21 caméras de vidéo-surveillance « qui fonctionnent plus ou moins bien… », reconnait Patrick Le Diffon qui annonce sa volonté de revoir ce dispositif pour le rendre plus efficace, mais aussi de mettre en marche une action citoyenne. La convention signée mardi matin prévoit donc de renforcer la collaboration entre la police municipale et la gendarmerie. Il s’agit même d’une véritable coopération qui consiste en un partage des informations, des échanges quotidiens et réciproques, la participation à des opérations ciblées, le prêt ou l’achat de matériel radio compatibles, la protection des personnes vulnérables…

Coopération oui, mais attention à ne pas mélanger les genres, prévient le préfet. « La police municipale n’a pas vocation à faire du maintien de l’ordre. Son rôle est de mener un travail de proximité, d’être près de la population de rendre visible l’uniforme. C’est un travail complémentaire à celui des gendarmes…. », définit Jean-François Savy qui insiste sur l’intérêt d’un travail en commun, notamment après les évènements dramatiques qui ont secoué la France en ce début d’année.. « Il faut que la police municipale soit présente sur les quartiers… », ajoute le Préfet qui rappelle que les chiffres de la délinquance sont plutôt meilleurs dans le Morbihan que partout en France, mais prévient qu’il prépare un programme pour 2015 qui devrait permettre au département de rester dans le peloton de tête. Il a passé en revue les sujets de préoccupation qui sont en particulier la sécurité routière, la protection des sites industriels et commerciaux et a pointé du doigt certains comportements négligents « Il arrive que les gens laissent leurs portes ouvertes, qu’ils ne ferment pas leurs volets…. Il faut qu’ils soient soit un peu plus responsables, il faut compliquer la tâche des malfaiteurs… », a-t-il souligné.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires