Accueil / Oust à Brocéliande / Pays de Malestroit / Malestroit / Malestroit. Entre l’ancien et le nouveau maire, c’est l’entente cordiale

Publié le 20 janvier 2015

Malestroit. Entre l’ancien et le nouveau maire, c’est l’entente cordiale

De gauche à droite, Christian Guillemot, Bernard Miloux et Bruno Gicquello
De gauche à droite, Christian Guillemot, Bernard Miloux et Bruno Gicquello

C’est sans aucun doute une photo qui marquera les esprits. L’ancien maire de Malestroit, Bernard Miloux et son successeur Bruno Gicquello ont échangé une solide poignée de mains. Bernard Miloux a été nommé maire-honoraire et lors de cette rencontre qui s’est déroulée, ce mardi après-midi, en présence de Christian Guillemot, il a reçu les félicitations de Bruno Gicquello son successeur.

Mais cette rencontre ne s’est pas limitée à une poignée de mains. Elle a donné lieu à un long entretien entre les trois hommes  au cours duquel ils ont échangé sur les sujets d’actualité locale. Et tout cela s’est déroulé dans une ambiance très détendue, la réunion s’étant prolongée bien au-delà de ce qui était prévu. On sentait même une certaine complicité entre les trois interlocuteurs, échangeant à bâtons rompus sur leurs expériences respectives d’élus et s’accordant autour d’un objectif commun : la nécessité de travailler au bien-être des malestroyennes et malestroyens.

En tous cas pas besoin de les forcer pour se serrer la main. De là à se dire, que des échanges réguliers pourraient bien avoir lieu, il n’y a qu’un pas…

 

1 commentaire "Malestroit. Entre l’ancien et le nouveau maire, c’est l’entente cordiale"

  1. Qu’un maire honoraire puisse rencontrer son successeur… C’est très bien ainsi… Je trouve l’image assez forte pour ne pas faire plus de commentaire.
    Grand respect et les plus vifs remerciements à ceux qui nous ont dirigé, et maintenant place à ceux qui sont aux manettes.
    Une chose toutefois pas anodine et utile : nous avons souvent besoin de l’expérience de ceux qui nous ont précédé.
    Est-ce que nous irions vers un peu plus de consensus et de raison… La voie est tracée…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires