Accueil / Oust à Brocéliande / Malestroit. Alain Launay confirme sa candidature à la CCVOL

Publié le 12 avril 2014

Malestroit. Alain Launay confirme sa candidature à la CCVOL

CCVOLC’est donc désormais officiel. Le maire de Pleucadeuc, Alain Launay est bien candidat à la présidence de la communauté de communes du Val d’Oust et de Lanvaux. Dans un communiqué il explique pourquoi il a attendu avant de confirmer sa candidature.

Voici des extraits de ce long texte…

« Je n’ai pas souhaité l’annoncer plus tôt car il y a un temps pour tout, un temps pour la remise au travail de son équipe municipale, puis un temps pour la réflexion, un temps pour la consultation (ce n’est un secret pour personne que j’ai été sollicité par plusieurs collègues maires) et un temps pour la décision et l’engagement », écrit-il

« Ma candidature est donc celle de quelqu’un d’expérience de la communauté, du territoire, de ses élu(e)s et de la vie et du fonctionnement des collectivités. Ma candidature est celle de quelqu’un de légitime : j’habite et je vis dans ce territoire depuis 33 ans. J’y suis élu depuis 25 ans, et j’ai déjà oeuvré pendant quatre ans au sein de cette communauté. En outre, j’ai été réélu à la tête d’une liste, et contre une seconde liste, avec 85% des suffrages. Ma candidature est celle de quelqu’un qui fait – et qui ne se contente pas de dire – avec ma contribution à la vie et au développement du territoire. Deux seuls exemples complètement différents. Le premier : la fête des jumeaux que j’ai créée, qui n’a jamais demandé un euro d’aide à la communauté, et qui fait venir, chaque année, des milliers de personnes (12000 l’an dernier), beaucoup de familles passant plusieurs jours, voire une semaine, dans nos gîtes, nos chambres d’hôtes, fréquentant nos restaurants, nos commerces, etc. Et une fête très médiatique, porteuse de notoriété et d’image pour notre territoire. Le second : à travers mon travail de directeur général de Vannes Golfe Habitat et la construction de 3500 logements en 11 ans et la gestion de 9000 (grâce à la confiance sans cesse renouvelée des élus), je fais travailler au moins une quinzaine d’entreprises de la communanté ; ce sont là des emplois concrets et non délocalisables. Ma candidature est une candidature de compromis entre, d’une part, un fondateur avec quatre autres maires et président historique, depuis 22 ans, de notre communauté et dont le nom restera à jamais associé à celui de la CCVOL et, d’autre part, un chef de très grande entreprise internationale avec un carnet d’adresses intéressant mais qui arrive tout juste aux affaires municipales et intercommunales et commence à peine à en découvrir le fonctionnement et les difficultés. »

 

Et de conclure : « J’ai, pour notre communauté, cette même ambition de fédérer nos communes, nos énergies pour développer notre territoire, de façon équilibrée, pour que toutes les générations, et nos jeunes en particulier, puissent continuer à y travailler et à y vivre. Quel que soit le résultat de cette compétition démocratique, je continuerai à apporter ma contribution pleine et entière pour qu’on puisse, ensemble, atteindre cet objectif. »

Voici le texte intégral du communiqué diffusé par Alain Launay

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires