Retrouvez Les Infos du Pays Gallo sur : 4,7K 12K 859 470

Accueil / Thématiques / Morbihan / Morbihan. Mieux accompagner les élèves « DYS » : un kit distribué dans les écoles du département

Morbihan

Publié le 10 juin 2024

Morbihan. Mieux accompagner les élèves « DYS » : un kit distribué dans les écoles du département

Ce mercredi après-midi se tenait, au sein de la direction générale du Crédit Mutuel de Bretagne à Vannes, la remise aux écoles et collèges du département le kit KEYDYS. Conçu par Ryann Dubois, jeune entrepreneur lui-même atteint de troubles dys, ce kit est un formidable outil pour faciliter l’apprentissage des enfants atteints de ces troubles cognitifs. Ce financement est une nouvelle étape dans cette belle aventure qui a débutée il y a trois ans.

« Faciliter la vie au quotidien des jeunes et des moins jeunes porteurs de troubles DYS »

C’est à seulement 15 ans que Ryann Dubois invente le kit KEYDYS. Pour optimiser l’utilisation de son ordinateur, les ergothérapeutes qu’il a rencontrés lui ont proposé des simples gommettes. Elles ont certes été efficaces pour son apprentissage, mais elles ont aussi montré leur limites. C’est pourquoi Ryann a décidé de réaliser lui-même l’outil qui correspondrait à ses besoins. D’abord créé pour lui, le KEYDYS à rencontrer un grand succès. Il est désormais commercialisé à l’international : « Je suis super heureux qu’il puisse aider les autres » se réjouit le jeune entrepreneur lors de la remise des kits aux établissements scolaires. Ce financement du Crédit Mutuel Arkéa est pour lui « un grand honneur ». Ryann a également tenu à remercier l’aide et la réactivité de l’académie de Rennes dans ce projet de diffusion du kit KEYDYS à tous les établissements scolaires du Morbihan, écoles et collèges, qu’ils soient publics ou privés.

« L’académie vise un enjeu d’accessibilité universelle »

Laurent Blanes, directeur académique des services de l’éducation nationale (DASEN) du Morbihan était présent lors de cette remise. Il souligne le soutien de l’académie dans l’envie d’entreprendre, mais aussi les progrès qui ont été réalisés ces dernières années quant à l’intégration des élèves atteints de troubles « DYS » dans les écoles dites « ordinaires ». Grâce notamment à la loi de 2005 sur « l’école pour tous », la détection de ces troubles se fait désormais de plus en plus tôt ce qui permet d’optimiser l’accompagnement de ces élèves. « En 10 ans, on est passé de 1700 élèves « DYS » à 4000. » explique le directeur académique. Il souligne aussi le taux très faible d’exclusion totale des élèves « DYS » du réseau d’éducation. Dans le Morbihan se trouvent 2000 accompagnants d’élèves en situation de handicap (AESH). « L’académie vise un enjeu d’accessibilité universelle » précise Laurent Blanes. Cela passe notamment par le dispositif des classe Ulysse. Elles permettent aux élèves porteurs de ces troubles d’être inclut parmi les autres : « cela a toujours un impact positif dans l’établissement ».

Les responsables du Crédit Mutuel de Bretagne présents lors de la remise des kits, Christelle Allain et Yoann Manceau, directrice et directeur adjoint du Morbihan soulignent l’importance de libérer la parole à ce sujet. « Ces jeunes élèves « DYS » se retrouvent ensuite sur le marché du travail et donc dans nos équipes. Une de nos collaboratrices à essayer ce kit et en deux jours, ça a tout changé pour elle ! » se réjouit Yoann Manceau. Les porteurs de troubles « DYS » n’ont plus à se cacher dans les entreprises : « Quand on ne sait pas, on ne peut pas le deviner. » explique le directeur adjoint. Le Crédit Mutuel de Bretagne a pour objectif de diffuser ce kit en interne pour faciliter au quotidien le travail de ses collaborateurs. Le père de Ryann Dubois souligne lui la difficulté de se dire porteur de trouble « DYS » en entreprise : « Il y a des témoignages où le « coming-out DYS » est difficile. Microsoft par exemple a beaucoup de mal à détecter ses salariés « DYS ». »

Un fond de dotation pour ces actions emblématiques

Colette Sénél, présidente départementale du Crédit Mutuel de Bretagne pour le Morbihan présente le fonctionnement du fond de dotation Arkéa dont bénéficie l’invention de Ryann Dubois. « Le CMB est une banque coopérative mutualiste qui bénéficie du statut d’entreprise à mission. Ce fond de dotation élabore notre raison d’être. ». Il permet notamment la mise en place de dispositifs de solidarité pour les particuliers, des associations, ou des entreprises. Le fond de dotation ARKEA comprend aussi des financements pour des projets portant des actions « emblématiques » comme celui de la diffusion du kit KEYDYS. L’an dernier, trois associations ont bénéficié d’un financement à hauteur de 15 000-20 000€ : la Sauvegarde de l’enfance à Hennebont, le Local Saint-Dolay (épicerie solidaire) et l’association Saint-Vincent de Paul de Lorient (mise en place d’hébergement d’urgence notamment).  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires