Accueil / Incendie forêt de Brocéliande 2022 / Campénéac. Vidéo: voici à quoi ressemble la forêt de Brocéliande après les flammes

Incendie forêt de Brocéliande 2022

Publié le 13 août 2022

Campénéac. Vidéo: voici à quoi ressemble la forêt de Brocéliande après les flammes

Nous avons pu pénétrer en compagnie des pompiers dans une partie de la mythique forêt de Brocéliande ravagée par les flammes. Voici à quoi elle ressemble désormais et pour des décennies:

11 commentaires "Campénéac. Vidéo: voici à quoi ressemble la forêt de Brocéliande après les flammes"

  1. quelques citations
    Antoine de Saint-Exupéry 1944
    Nous n’héritons pas de la terre de nos parents, nous l’empruntons à nos enfants.
    René Dumont 1973
    Une croissance indéfinie est impossible, nous n’avons qu’une seule Terre, mais une civilisation du bonheur est possible. Les solutions existent, mais l’opinion les ignore car les structures actuelles et les détenteurs du pouvoir économique et politique s’y opposent.

    « Notre maison brûle et nous regardons ailleurs » Jacques Chirac, président de la République française, en ouverture de son discours devant l’assemblée plénière du IVe Sommet de la Terre le 2 septembre 2002 à Johannesburg, en Afrique du Sud.
    depuis rien, ou peu ..

  2. Comment ne pas se rendre compte que l’exploitation de la nature pour s’en mettre plein les poches ne peut qu’etre dévastatrice.???
    La plume de jean Giono balayait à merveille les paysages plein de vie.
    Les êtres conscients ont beau faire dans ce monde de brutes.

  3. Quelle tristesse, par l’être humain la plus part de tout ces incendies, comment peut on agir de cette manière, j’ai le cœur plein d’amertume, c’est tellement beau la nature et tout ce qui y habitent, oiseaux, écureuil etc … il faut la protéger mais malheureusement on se sent impuissant ….
    Merci aux pompiers et à tout ceux qui sont venus prêter main forte et tout leur courage pour combattre ces incendies, merci à tous et respect à tous.

  4. C’est cynique par ce que la Forêt de Broceliande est très associée au Druides (oui y’a encore des Druides en 2022) alors que c’est dernier prone la protection de la nature et des forêts.

    Broceliande revivra. Mais des sites au été détruits.

  5. Le dévouement sans faille des Pompiers est sans commune mesure avec ce qui se passe. De braves hommes, héroïques, certains y ont laisser leur vie. Merci aux agriculteurs aussi qui ont participer, pour faire en sorte que ça ne se propage pas mais le feu est le plus fort. Dommage que l’humain œuvre à ce point à sa perte, il pourrait mettre cette énergie ailleurs.

    1. Bonjour à toutes et à tous,

      Ces paysages désolés sont en effet bien tristes. Au risque de faire grincer des dents je vais aller cependant dans le sens de Régine, la nature déteste le vide et dans 1 an nous verrons déjà une végétation pionnière s’installer sur ces terres brûlées.

      Quelques rappels historiques et écologiques concernant ces milieux qui ont brûlés ces dernières semaines. A Landiras, dans les monts d’Arré, à Campeneac… les bois et forêts qui ont brûlés sont principalement des boisements de Pins maritimes installés par l’homme sur des anciennes landes. Beaucoup des ces landes étaient autrefois gérées par le feu (écobuage) pour emender le terres cultivées (potasse). Espèce d’origine méditerranéenne, le Pin maritime a été introduit au XIXème siècle dans l’Ouest de la france pour « valoriser » les anciennes landes que l’on considérait alors comme « improductives ». Ces boisements fournissaient alors des poteaux de mine échangés avec le charbon du Pays de Galles (et oui c’était la révolution industrielle et le début des énergies fossiles et du réchauffement). Depuis le Pin maritime continu d’être planté ou se régénère naturellement dans notre région. Le Pin maritime est une espèce pyrophyle. Le feu a ouvert les connes qui ont échappés au feu en favorisant ainsi la germination de nouveaux individus. Il faut 40 ans au Pin maritime (et non 100 ans) pour atteindre son âge adulte.

      Nous devrions voir ainsi sur la plus part de ces landes boisées stigmatisées par le feu :
      – dans 1 a 2 ans, une végétation pionnière,
      – dans 2 ans, les premières Bruyères et les premiers Ajoncs,
      – dans 3 a 4 ans un tapi de Bruyères et d’Ajoncs et sur les anciens boisements les premiers jeunes Pins maritimes
      – dans 15 ans les jeunes Pins auront déjà atteints une auteur d’une dizaine de mètres.
      – dans 45 ans les anciens boisements seront reconstitués.

      Enfin… tout cela si tout va bien dans un contexte météorologique stable… Ou en seront nous avec le réchauffement climatique dans 45 ans ?

      Le réchauffement climatique entraînant la multiplication annoncée des incendies est surtout un problème pour l’homme et pas pour la nature.

      Kristian technicien gestionnaire des espaces naturels

  6. Evenement cyclique, Comme par le passé, négligence humaine, ravage qui s’en suit. Enfin, la forêt de paimpont broceliande est plutôt énorme, c’est réducteur de présenter les dégâts pour toute la forêt alors que l’incendie ne concerne que les abords. La grande partie se trouve en Ille et vilaine.
    A chaque fois ces incendies partent de lieux fréquentés par des gens, jamais de lieux très isolés, c’est forcément lié à la faute humaine, la canicule est une excuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires