Accueil / Questembert Communauté / Questembert. Denis Jaffré est venu présenter son piège à frelons à la MFR

Questembert Communauté

Publié le 13 avril 2022

Questembert. Denis Jaffré est venu présenter son piège à frelons à la MFR

Dix professionnels concernés par la lutte contre le frelon asiatique sont venu à la MFR, à l’initiative de Nelly Jadé, la directrice adjointe, écouter Denis Jaffré, de l’entreprise Jabeprode. L’entreprise a pour objectif initial la lutte sélective et écologique contre la prolifération du frelon asiatique en Europe. Denis Jaffré a présenté son piège à frelons asiatique, invention primée au concours Lépine 2018. Apiculteur, dans le Finistère, Denis Jaffré a perdu une grande partie de ses ruches à cause des frelons asiatiques aussi s’est-il investi dans la lutte contre ce fléau. « Il faut aller vers une lutte collective, réaliser un maillage des territoires et détruire les reines des frelons au printemps afin de réguler l’espèce» explique-t-il. L’expérience lui a appris que les frelons reviennent toujours là où ils ont construit leur nid si les reines ne sont pas éliminées.

Le Jabeprode, le bac à capture

Le Jabeprode est un bac qui se compose de deux parties : le fond, inaccessible aux insectes rempli de miel cristallisé, qui sert d’appât et d’une cage où les frelons asiatiques peuvent rentrer, mais seulement eux, l’entrée est millimétrée. Ils ne peuvent pas s’échapper, la sortie étant également prévue pour laisser passer d’autres insectes plus petits mais pas les frelons asiatiques. Comme l’appât est inaccessible, les frelons meurent de faim très rapidement.

La boîte à capture préventive et autonome de Denis Jaffré pourrait être considérée comme un piège d’utilité publique tant le frelon asiatique est un danger pour la la vie des abeilles dont on connaît le rôle essentiel dans notre écosystème.

Renseignements :

jabeprode.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires