Accueil / coronavirus / COVID 19. Dépistage: l’ARS annonce l’ouverture de centres à Malestroit et Ruffiac

coronavirus

Publié le 10 janvier 2022

COVID 19. Dépistage: l’ARS annonce l’ouverture de centres à Malestroit et Ruffiac

Face à la flambée épidémique en lien avec l’arrivée du variant Omicron et la prise d’assaut des centres de dépistage, l’ARS adapte la procédure de test en instaurant une priorisation des personnes pouvant se faire tester. par ailleurs, l’ARS annonce l’ouverture de centres de dépistage éphémères mais qui pourront rester ouvertes de quelques jours à quelques semaines. Ce sera le cas à Malestroit mais aussi à Ruffiac annonce l’ARS. Selon nos informations, la mise en place du centre de Ruffiac est encore au stade des discussions avec les élus.

Le communiqué de l’ARS:

« L’augmentation du nombre de cas Covid-19 avec la propagation du variant OMICRON nécessite d’adapter le dispositif de dépistage par une priorisation des tests diagnostic (RT-PCR ou antigénique), associée à la mise en place de centres de dépistage éphémères pour compléter l’offre sur les territoires.

Priorisation des tests diagnostic (RT-PCR et antigénique) :

Dans le cadre de l’intensification de la demande de tests, la priorisation de l’accès aux tests (RT-PCR et antigénique) s’applique aux personnes suivantes :

–          personnes symptomatiques et contacts à risque,

–          personnes disposant d’une prescription médicale,

–          personnes ayant un autotest positif,

–          personnes dont la réalisation d’un test est obligatoire dans le cadre de l’application des règles aux frontières (retour de zone rouge ou rouge écarlate etc.),

–          personnes ayant besoin d’un test pour se rendre à l’étranger.

Les autres situations doivent être considérées comme non prioritaires. Les tests de réassurance peuvent être réalisés par le recours à des autotests disponibles en vente dans les pharmacies et dans les grandes et moyennes surfaces.

Autotests pris en charge en officines :

1- Les personnes disposant d’un schéma vaccinal complet ou les enfants de moins de 12 ans identifiés comme contacts à risque dont le test RT-PCR ou antigénique s’est révélé négatif, se voient remettre 2 autotests.

2- Ces autotests doivent être réalisés deux jours puis quatre jours après le premier test.

3- Ils doivent faire l’objet d’une confirmation par un test RT-PCR ou antigénique en cas de résultat positif.

4- La remise des 2 autotests par le pharmacien est conditionnée à la présentation des éléments suivants :

–          le résultat d’un test RT-PCR ou antigénique négatif,

–          la présentation d’un schéma vaccinal complet ou d’un justificatif prouvant un âge inférieur à 12 ans,

la notification du statut de contact à risque par l’Assurance maladie ou l’Education nationale ou l’attestation sur l’honneur d’être cas contact téléchargeable à l’adresse suivante : https://www.ameli.fr/sites/default/files/Documents/D%C3%A9claration%20sur%20honneur%20AUTOTESTS_VDDGOS.pdf

Mise en place de centres éphémères de dépistage pour favoriser l’accès aux tests de dépistage

L’ensemble des laboratoires de biologie médicale et des officines sont mobilisés pour augmenter les capacités de dépistage en région. En complément, de nombreux de centres de dépistage sont mis en place dans les territoires pour répondre aux demandes d’accès aux tests.

La Protection civile, des médiateurs de lutte anti-covid et des professionnels de santé libéraux ont été mobilisés pour armer ces centres éphémères, qui sont prévus pour fonctionner sur une durée allant de quelques jours à quelques semaines.

D’autres centres de dépistage éphémères seront amenés à ouvrir prochainement en Bretagne (Ruffiac, Morlaix, Quimper, Landerneau…)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires