Retrouvez Les Infos du Pays Gallo sur : 4K 10K 840 241

Accueil / Thématiques / Morbihan / Grippe aviaire. Dépeuplement préventif de 4 élevages autour de Peillac et Saint-Gravé

Morbihan

Publié le 8 avril 2022

Grippe aviaire. Dépeuplement préventif de 4 élevages autour de Peillac et Saint-Gravé

La préfecture communique:

« Afin de contenir la propagation de la grippe aviaire dans l’ouest et notamment dans le Morbihan, le Ministre de l’Agriculture a décidé le 31 mars dernier, de mettre en oeuvre une stratégie de dépeuplement préventif des élevages de volailles.
Dans le Morbihan, ce dépeuplement préventif s’applique aux élevages situés dans un rayon de 3 kilomètres autour des foyers d’influenza aviaire détectés à Peillac le 29 mars 2022 et à Saint-Gravé le 4 avril 2022.
Cette opération de dépeuplement, organisée par la direction départementale de la Protection des Populations du Morbihan, s’est achevée ce vendredi 8 avril 2022 dans les quatre élevages professionnels concernés.
Les services de l’état restent mobilisés auprès des éleveurs qui seront indemnisés des pertes subies.
Il est rappelé que pour limiter la diffusion du virus, qui peut avoir d’importantes conséquences
économiques, tous les acteurs, professionnels de la filière volaille et particuliers doivent continuer de respecter strictement les mesures de biosécurité (notamment la mise à l’abri), sur l’ensemble du département et de rester extrêmement vigilants.
La surveillance de la mortalité de l’avifaune sauvage est également renforcée et la découverte d’oiseaux sauvages morts doit faire l’objet d’une déclaration auprès du réseau de surveillance SAGIR au 02 97 47 02 83.
Pour rappel, la consommation de viande, foie gras et œufs, et plus généralement de tout produit alimentaire à base de volailles, ne présente pas de risque pour l’homme. »

1 commentaire "Grippe aviaire. Dépeuplement préventif de 4 élevages autour de Peillac et Saint-Gravé"

  1. Si la consommation de viande ne présente pas de risque pour l’homme, alors pourquoi euthanasier ces bêtes pour les mettre à l’équarrissage quand autant de gens meurent de faim sur terre ?
    Les services compétents peuvent-ils nous apporter quelques éléments de réponse ?
    Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires