Accueil / Questembert Communauté / Rochefort-en-Terre. Mobilité réduite: la commune innove

Questembert Communauté

Publié le 11 octobre 2021

Rochefort-en-Terre. Mobilité réduite: la commune innove

Rochefort-en-Terre était la dernière commune du Morbihan à ne pas avoir adhéré à la charte de l’accessibilité promue par Yann Jondot. « En venant à Rochefort-en-Terre je me suis vite rendu compte que la commune était atypique et que même si il fallait qu’elle le reste, il fallait faire quelque chose pour son accessibilité aux PMR » a expliqué l’ambassadeur national de l’accessibilité. Vendredi, Yann Jondot est venu avec un beau cadeau pour la commune : des déambulateurs, des fauteuils roulants traditionnels, des fauteuils roulants électriques et un scooter électrique, le tout représentant une somme de plus de 20 000 €. Le matériel vient de l’association handihelp 56 créé par Gilles Mobré, qui récupère du matériel médical qu’il « retape » et qu’il redonne gratuitement aux personnes qui en ont besoin. « Le problème de ces matériels électriques c’est qu’après avoir été utilisé ils finissent, pour la plupart, dans le fond d’un garage, voir à la déchetterie». C’est là qu’intervient « Handihelp » et Gilles Mobré en redonnant vie à du matériels qui est ensuite offert à des personnes à mobilité réduite.

Rochefort-en-Terre, la première commune équipée

«C’est parce que Rochefort-en-Terre est une commune atypique qu’elle est la première a recevoir des équipements pour PRM. Elle va nous servir de test», avance Yann Jondot. Les personnes désirant visiter Rochefort-en-Terre et souffrant de handicap pourront emprunter le matériel, à la mairie ou à l’office du tourisme. Stéphane Combeau, le maire de la commune s’est dit :  « impressionné par le coût, par le cadeau qui nous est fait ». Le scooter, offert par le maire de Locmiquélic, est un véhicule qui coûte très chèr, pas spécialement réservé aux personnes handicapés, mais qui doit, comme les autres fauteuils électriques, régulièrement fonctionner, la batterie pourrait en cas d’inaction se détériorer, c’est pour cette raison que Yann Jondot aimerait qu’il soit utilisé par Jean-Yves, le policier municipal, pour effectuer ses tournées dans la commune. Très maniable, facile à utiliser, ces matériels ont été essayés par plusieurs personnes vendredi. La commune à signé la charte de l’accessibilité et Rochefort-en-Terre, déjà primé à de nombreuses reprises, peu maintenant rajouter une ligne à son palmarès : « Le village qui peut être visité par tout le monde. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires