Accueil / Oust à Brocéliande / Malestroit. Comment Eddy a sauvé l’église des flammes

Oust à Brocéliande

Publié le 19 juin 2021

Malestroit. Comment Eddy a sauvé l’église des flammes

Eddy (à droite, les bras croisés) et l’équipe de la Vieille Auberge face à l’église qu’ils ont sauvé des flammes

Ce samedi matin, quand il est arrivé à la Vieille Auberge pour prendre son service, Eddy a été accueilli par des applaudissements. « Merci, sans toi on ne serait peut-être pas là aujourd’hui! », lance un fidèle du bar. « Faut pas exagérer, je n’ai rien fait de spécial », rétorque Eddy avec modestie. Mais tous ceux qui connaissent Malestroit et son centre ancien, ses maisons anciennes à pans de bois, frémissent à l’idée du drame qui aurait pu se nouer vendredi soir.

La soirée s’avance lorsque plusieurs malestroyens que nous avons rencontrés confirment avoir senti une drôle d’odeur de brûlé dans les rues de la ville. A la Vieille Auberge, l’équipe aussi sent cette odeur. « J’ai pensé que ça pouvait être un mégot dans un cendrier à l’extérieur. Et puis, j’ai levé les yeux et j’ai vu des flammes. C’était impressionnant. J’ai aussitôt appelé les pompiers… », explique la patronne. Eddy est serveur depuis un an à la Vieille Auberge. Il se précipite vers le pignon de l’église Saint-Gilles d’où proviennent les flammes et constatent que le feu a pris sur l’échafaudage. Instinctivement, il s’empare d’un extincteur et escalade. « Quand je suis arrivé sur le palier, il y avait deux bidons qui brûlaient. J’ai tout de suite éteint les flammes qui se trouvait sur le sol, mais pendant ce temps, le feu a repris au-dessus de ma tête. Je pense que celui qui a fait ça avait aspergé les lieux d’essence… », raconte Eddy.

Très vite les sapeurs-pompiers sont là avec d’importants moyens. Le risque est majeur. Il faut en effet éviter toute propagation à l’édifice religieux, d’un incendie qui pourrait menacer l’ensemble du centre ancien de Malestroit aux ruelles étroites et à l’architecture moyenâgeuse. Certains témoins de la scène s’étonnent de la présence du muret en pierre qui gène l’approche des engins de secours. Rapidement sur place eux-aussi, les gendarmes identifient très vite un suspect qui est interpellé dans la foulée, en raison de son comportement bizarre. Selon plusieurs témoins, cet homme aurait été vu dans les rues de la ville, transportant un jerrican. Il a été placé en garde à vue.

On comprend compte tenu de ces circonstances, les félicitations et les remerciements que reçoit Eddy. Sans doute que cet après-midi, il aura encore droit à une belle ovation en marge du match de l’équipe de France contre la Hongrie!

Eddy n’a pas hésité à escalader l’échafaudage avec son extincteur à la main pour éteindre l’incendie

 

1 commentaire "Malestroit. Comment Eddy a sauvé l’église des flammes"

  1. Bravo à Eddy pour cette excellente initiative. Cette alerte montre bien que nous vivons actuellement une période où tous les dingues donnent libre cours à leurs divagations, influencés sans doute par le contexte médiatique actuel. Télévisions, réseaux sociaux, radios, journaux, ne cessent de faire leurs annonces sur tous les méfaits de notre société. Voilà le résultat.
    Il y a deux ou trois jours, c’est un très beau panneau explicatif sur le patrimoine, à l’intérieur de la chapelle de la Madeleine de Malestroit, qui a été vandalisé. Selon l’enquête de gendarmerie, les auteurs seraient 3 jeunes de Plöermel. D’accord, il n’y a pas grand chose de bien à voir à Plöermel, mais ce n’est pas une raison pour venir détériorer le patrimoine des autres communes !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires