Retrouvez Les Infos du Pays Gallo sur : 3,95K 10K 840 241

Accueil / coronavirus / COVID 19. Mercredi 26 mai: stabilisation du taux d’incidence

coronavirus

Publié le 26 mai 2021

COVID 19. Mercredi 26 mai: stabilisation du taux d’incidence

Voici le point de la situation sanitaire liée à l’épidémie de coronavirus en Bretagne communiqué par l’ARS ce mercredi 26 mai après-midi. En raison du week-end prolongé, ce sont des chiffres qui se réfèrent à vendredi (pas de rapport lundi) et qui montrent une stabilisation du taux d’incidence:

« La Bretagne enregistre 1 503 cas positifs supplémentaires depuis le 21 mai 2021 .

Le taux d’incidence (2)) s’élève désormais à 93,7 cas pour 100 000 habitants (-0,3 points (1)) au niveau régional avec un taux de positivité (3) de 3,2 %.

Prise en charge des patients Covid-19 à l’hôpital en Bretagne

594 hospitalisations en cours (-22(1), dont 64 (-4 (1)) en service de réanimation
Depuis le début de l’épidémie :
– 7 542 patients hospitalisés ont regagné leur domicile (+92(1) ;
– 1 609 patients sont décédés (+12(1).

Dynamique de dépistage

Les tests sont au cœur de la stratégie gouvernementale de lutte contre le virus, afin d’isoler rapidement les personnes testées positives et contacts, pour casser au plus vite les chaînes de contamination. Depuis le 4 mai 2020, 2 820 868 tests PCR ont été réalisés en Bretagne, dont 87 157 du 17 au 23 mai 2021, soit une hausse de 15,2% par rapport à la semaine précédente.

La Bretagne compte actuellement 138 (-3 (1) clusters en cours d’investigation par l’ARS Bretagne :

33 dans les Côtes d’Armor (14 en milieu professionnel, 2 en crèche, 3 en milieu scolaire et universitaire, 5 en établissement de santé, 1 en établissement pour personnes handicapées, 2 en EHPAD et 6 en sphère privée) ;
17 dans le Finistère (7 en milieu professionnel, 1 en milieu scolaire et universitaire, 2 en établissement de santé, 3 en EHPAD et 4 en sphère privée) ;
60 en Ille-et-Vilaine (19 en milieu professionnel, 15 en milieu scolaire et universitaire, 6 en établissement de santé, 1 en établissement pour personnes handicapées, 3 en EHPAD, 16 en sphère privée) ;
28 dans le Morbihan (12 en milieu professionnel, 4 en milieu scolaire et universitaire, 2 en établissement de santé, 5 en EHPAD et 5 en sphère privée).

Cas COVID en milieu scolaire


1-Données par rapport au 21/05/21

2-Le taux d’incidence représente le nombre de nouveaux cas de COVID-19 diagnostiqués par un test PCR survenus au cours des 7 derniers jours rapporté au nombre d’habitants du département. L’unité adoptée est pour 100 000 habitants.

3-Le taux de positivité représente le nombre de cas positifs au Covid (test PCR) rapporté au nombre de personnes testées, sur 7 jours. »

2 commentaires "COVID 19. Mercredi 26 mai: stabilisation du taux d’incidence"

  1. bonjour, je me permets de vous signaler que les chiffres indiqués sur le tableau du nb de cas confirmés en Bretagne semblent faux. en effet, les chiffres antérieurs, en date du 19 mai par exemple, donnaient 144601 cas confirmés en Bretagne. comment expliquer le chiffre de 138650 au 26 mai?? en 7 jours, le nb de cas aurait baissé ?? Dans ces conditions, quelle crédibilité accorder au taux d’incidence indiqué (93.7?)

    1. Voici une précision de l’ARS qui peut répondre à votre interrogation:
      « Important pour la bonne lecture des données épidémiques (nombre de cas, taux d’incidence et taux de positivité)

      Le système d’information permettant de faire remonter et de centraliser en temps réel l’ensemble des résultats des tests réalisés chaque jour sur le territoire a été mis à jour vendredi 21 mai, afin de ne décompter qu’un seul patient lorsque celui-ci se fait tester plusieurs fois, comme cela peut être le cas avec le suivi renforcé des variants. Les indicateurs ont été recalculés à l’échelle du territoire. Cela entraine la baisse du nombre total de cas confirmés, du taux de positivité et du taux d’incidence. Cette baisse n’est donc pas à interpréter comme une diminution exceptionnelle du nombre de cas, dans un contexte où la pression épidémique diminue. Ce changement ne modifie pas l’appréciation globale de la dynamique de l’épidémie. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires