Accueil / Oust à Brocéliande / Pays de GUER / Saint-Malo de Beignon / Josselin. L’affaire des Aboyeuses, inaugure les Mystères

Saint-Malo de Beignon

Publié le 18 mai 2021

Josselin. L’affaire des Aboyeuses, inaugure les Mystères

Le teaser vidéo diffusé par la société Gnome Production fait frémir et attire déjà les amateurs de jeu en plein air. Quelques jours seulement après l’ouverture des réservations, près de 30% des 600 places ouvertes au public sont déjà prises! Autant dire que les Mystères de Josselin, s’annoncent comme un succès. Installée à saint-Brieuc de Mauron, depuis quelques années, Gnome production est spécialisée dans la création « d’activités ludiques, grandeur nature », sorte d’escape game théâtralisés. Elle a par exemple à son actif  « les Mystères du Mont Saint-Michel » qui ont rassemblé des centaines de passionnés.

Et ce sont les Mystères de Josselin qui pourraient bien devenir une animation culte de Gnome Production tant le cadre médiéval de la petite cité de caractère et son château collent à merveille avec l’atmosphère des animations proposées. D’autant que les dirigeants de l’entreprise ont trouvé à Josselin tout ce dont ils avaient besoin pour laisser exploser leur imagination créative. C’est à partir d’une légende locale, celle des aboyeuses qu’ils ont construit le scénario de leur énigme. Celle-ci se déroule le 27 juin 1888 lorsque qu’une de ces aboyeuses est retrouvée assassinée dans les rues de Josselin. Aussitôt le commissaire Poulain et son bras droit, Gapsard sont chargés de l’enquête (voir ci-dessous). C’est à cette enquête que le public est invité à participer en aidant le commissaire Poulain à élucider le meurtre. Les participants au jeu devront glaner des indices un peu partout en ville où les attendront une dizaine de comédien(ne)s… La durée estimée de l’enquête est d’environ 3 heures. Elle se déroulera en immersion, dans une ville qui continuera à vivre normalement, c’est à dire au beau milieu de la population. « Je suis très attaché à Josselin. C’est dans ces villes chargées d’histoire que nous aimons construire nos scénarios. On a été très à l’aise dans cet écrin. Une balade la nuit dans les ruelles à peine éclairées, évoque l’atmosphère londonienne… », souligne avec un plaisir non dissimulé Arnaud Deroubaix, l’organisateur.

« C’est une autre façon de découvrir le patrimoine de Josselin et peut-être d’attirer de nouveaux visiteurs… », explique Fanny Larmet, première adjointe au maire de Josselin. Plusieurs partenaires se sont mobilisés pour faire aboutir ce projet à partir d’une convention signée entre la municipalité et Ploërmel communauté. « On s’est tous mis autour de la table… »détaille Fanny Larmet qui d’ores et déjà imagine une 2è édition des Mystères de Josselin. Car les amateurs de ce type « d’activité ludique innovante » partagent l’enthousiasme des organisateurs. Ces derniers ne devraient avoir aucun mal  à réunir les 600 participants espérés puisque c’est déjà la bousculade pour les inscriptions. Et c’est vraiment une histoire de passion puisqu’il n’y a absolument… rien à gagner. Juste le plaisir de faire travailler ses méninges dans un « jeu à vivre », en groupe.

Pour respecter les consignes sanitaires, douze départs sont programmés tous les quarts d’heure pour des groupes d’une cinquantaine de personnes qui partiront toutes avec un livret de jeu. La participation est ouverte à tous, et notamment aux familles avec des enfants à partir de 7 ans…

L’énigme

« L’Affaire des Aboyeuses » – Dimanche 27 juin 1888​​​​​​​

​​​​​​​C’est ce matin qu’on a trouvé le corps de cette pauvre femme.

Originaire de Guillac, d’un petit village, elle avait participé au pardon de la pentecôte. On l’avait vu hier en train d’hurler, de crier gorge déployée pour réussir à s’extirper de la foule. On l’avait qualifiée « d’abboyeuse » en essayant de la forcer à passer les portes de Notre Dame du Roncier pour qu’elle aille embraser le reliquaire. Son corps tout entier refusait les empoignades et la force de cette populace l’entourant. Rien n’y faisait ! Elle avait réussi à s’enfuir avec de longues enjambées et elle s’était réfugiée dans la campagne environnante.

Et là, ce dimanche matin, on retrouvait son corps inerte non loin de la basilique. Les uns prédisaient le jugement divin et les autres s’attristaient de retrouver cette victime.

Jacques le Garde champêtre était le premier sur les lieux. Il avait caché le corps et les traces de sang avec un grand drap blanc.

Ce matin, on avait envoyé la crème de la crème, l’artillerie lourde de l’enquête : Le commissaire de police Poulain et sa nouvelle brigade. On allait trouver le responsable de ce crime et c’est grâce à vous que cette enquête serait résolue ! »

Comment jouer?

– Sur inscription préalable obligatoire www.billetweb.fr/mysteres-de-josselin
– De 11h à 18 h (départs séquencés de 11 h à 13 h 45)
– Jeu en équipe de préférence jusqu’à 6 joueurs
– Nombre de places limitées
– Durée du jeu : 3 heures maximum
Tarifs :
Adulte (+18 ans) 13 euros
Enfant et Ados (de 8 à 17 ans) 10 euros
Enfant gratuit moins de 7 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires