Josselin. La Petite Cité de Caractère inspire les artistes en résidence

De gauche à droite, Fanny Larmet, Milena Picard, Julien Mortimer et Salomé Guillemaud

L’art dans les cités. C’est le nom de l’opération qui depuis une quinzaine d’années, permet de mettre en valeur le talent de jeunes artistes et la qualité patrimoniale des villes bretonnes bénéficiant du label “Petites Cités de Caractère®”.  Le principe de cette opération est simple. L’association “Petites Cités de Caractère®” sélectionne des artistes qui sont ensuite accueillis en résidence, c’est à dire en “immersion”, dans les petites cités participantes. Une semaine pendant laquelle, ces derniers découvre la commune, ses richesses, ses habitants, pourquoi pas ses trésors cachés. Et ils tournent ainsi d’une ville à l’autre. A chaque résidence, ils réalisent des oeuvres qui sont ensuite mises en valeur notamment par le biais d’une exposition itinérante qui regroupe une cinquantaine de ces oeuvres et qui circule dans les Petits cités de caractère mais pas seulement. Car l’exposition a aussi été présentée à la maison de la Bretagne à Paris, à Moscou, aux Etats-Unis, en Chine…

Cette opération est organisée tous les 2 ou 3 ans et cette année, c’est la 8é édition qui se déroule autour de la bande dessinée , thème choisi pour être celui de l’année 2020 par le ministère de la culture. L’association des Petites Cités de caractère a sélectionné 8 artistes parmi les 43 candidatures qu’elle a reçues, répartis en binômes. Deux d’entre eux, Miléna Picard et Julien Mortimer sont accueillis à Josselin cette semaine. La municipalité leur assure leur hébergement -au gîte- et leur offre un atelier. Il s’agit en l’occurence de la Maison des Porches. Autant dire des conditions de travail rêvée. D’autant qu’ils ont sous les yeux un lieu d’inspiration exceptionnel qu’ils ont découvert en début de semaine, guidés par Salomé Guillemaud, une élue municipale et Fanny Larmet, première adjointe au maire.

Dans cette première phase de leur résidence, les deux artistes découvrent donc ce qui leur servira d’inspiration en visitant et en prenant des photos. Passionnée d’histoire médiévale et d’architecture Milena Picard ne connaissait ni Josselin ni les Petites cités de caractère, bien qu’elle est fait ses études en Bretagne. Elle est tombée en arrêt devant les gargouilles de la basilique qui de toute évidence seront au coeur des carnets de voyages qu’elle projette de tirer de son expérience. Elle est autrice de bandes dessinées au style épuré, plutôt destinées aux jeunes.

Julien Mortimer est illustrateur et graveur et ses BD en noir et blanc mettent en scène des situations sociales et historiques. Auteur de livres objets et de jeux de société, il a un alter égo, le docteur Morteau qui s’invitera dans le récit complet qu’il compte tirer de sa résidence. Et visiblement, Julien Mortimer et le docteur Moreau ont craqué devant les vitraux de Notre Dame du Roncier.

Mais le binôme d’artistes n’en était encore qu’au tout début de leur exploration de Josselin avec par exemple au programme de ce lundi après-midi la visite du château. Ils devaient également rencontrer un artisan d’art. Autant dire que les sujets d’inspiration risquent de se bousculer au cours de la 2è partie de la résidence consacrée à l’ébauche des oeuvres définitives qui seront restituées en juin. Chacun des 4 binômes constitués visitera 6 Petites Cités de caratère. Ainsi Miléna et Julien venaient de Le Faou et seront la semaine prochaine à Pont-Croix.


'Josselin. La Petite Cité de Caractère inspire les artistes en résidence' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.