COVID 19. Ploërmel: comment le collège Beaumanoir s’adapte

Avec les nouvelles restrictions du troisième confinement et notamment la fermeture des écoles, collèges et lycées, le collège Beaumanoir de Ploërmel fait face à la situation actuelle et s’adapte une fois encore…

Benoît Poindessault est professeur de Technologie. Il est aussi correspondant informatique. C’est lui, qui prend en charge les petites réparations des ordinateurs et qui assure le relais avec l’Académie, quand la panne est plus importante ! Environ 25 élèves sur 390 au total n’ont pas d’ordinateurs à la maison. “Déjà l’année dernière, le collège a prêté des ordinateurs aux familles qui n’en étaient pas équipées, afin que les collégiens puissent poursuivre les cours, pendant la fermeture du collège. Ce sont des appareils qui ne sont plus recommandés par le Conseil départemental, soit parce qu’ils sont trop anciens, et sont reconditionnés avec le système Emabuntu, Linux système ! C’est aussi un geste écolo pour l’environnement durable!”, explique le professeur.

Certains d’entre eux ont été conservés par les élèves. A l’heure de ce nouveau confinement, une nouvelle vingtaine d’ordinateurs dont la moitié est âgée de 8 à 12 ans, sont à nouveau mis à la disposition des élèves. “Les familles viennent les chercher au secrétariat, uniquement sur rendez-vous, afin d’éviter les rassemblements et les contacts. Huit ont été attribués ce matin, neuf autres attendent jeudi, pour partir ! ”, ajoute Benoît Poindessault.

Stéphanie Grimel est professeur de mathématiques pour les classes de 4ème et 3ème soit 120 élèves au total,  pour lesquels elle doit assurer ses cours… ”Ce fut le grand rush jeudi et vendredi derniers, car il fallait gérer l’organisation des cours à distance ! Mais dans l’ensemble, nous sommes tous mieux préparés que l’an passé et gérons le tout, avec beaucoup moins de stress ! Une partie de documents, de photocopies, de cours ont été remis aux élèves avant la fermeture du collège !”, explique l’enseignante, qui ne travaille pas en visioconférence, comme certains de ses collègues, mais en télétravail sur applications, principalement avec Pronotes.

Aujourd’hui mardi 6 avril, elle a envoyé la séance pour la semaine à ses élèves de 4ème,  à 8 h 30. Quant aux 3èmes, les cours ont été postés en ligne dès le lundi soir… ”J’essaye de structurer le programme, afin qu’il ressemble le plus possible à celui fait en classe. Il doit être attractif!”

Pour cela, la professeure n’hésite pas à se mettre en scène à l’aide de petites vidéos, pour poser les problèmes (voir ci-dessous). Les élèves regardent l’écran au lieu de lire le problème écrit sur une feuille ! Par exemple : combien mesure un chêne dans le jardin ? ou combien de temps vais-je mettre pour tondre la pelouse ? ( avec pour indications = la longueur du terrain et la vitesse de la tondeuse)…

Stéphanie Grimel utilise la plateforme académique Moodle, dépose des vidéos sur la plateforme Touta Pod, utilise Quizinière un générateur qui crée des quiz en ligne, gère l’application qui permet de travailler et d’évaluer les élèves…

Les élèves envoient leurs devoirs par mails et reçoivent les corrections de leur enseignante, en retour. Les outils sont de plus en plus nombreux et pour certaines disciplines, ils se sont multipliés depuis l’année dernière.

Pour voir les vidéos de mathématiques :de Stéphanie Grimel:

Pour les élèves de 3ème : https://video.toutatice.fr/video/6343-dm-video1-la-croix-du-bucheron/

https://video.toutatice.fr/video/6318-dm-video2-le-theodolite/

Pour les élèves de 4ème : https://video.toutatice.fr/video/8393-la-pelouse/

 


'COVID 19. Ploërmel: comment le collège Beaumanoir s’adapte' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.