Guégon. La commune est maintenant équipée de  défibrillateurs

L’ancienne mandature avait initié un pré-projet d’installer des défibrillateurs dans la commune, mais c’est la maire Marie-Noëlle Amiot et sa nouvelle équipe municipale qui ont étudié et voté le projet. La mise en œuvre de 4 défibrillateurs est la première mission de Jean-Paul Carafray l’adjoint délégué aux projets atypiques.

“Ils ont été installés la semaine dernière. Le premier se situe dans la cour de la mairie, 2 autres dans les bourgs des 2 paroisses : Trégranteur et Coët Bugat. Le dernier est posé au village de La Pointe. Le choix des sites a été sélectionné en fonction de l’importance de la population, et aussi un peu géographiquement pour parfaire aux extrémités de la commune !”, explique Hélène Le Labourier, l’adjointe à la communication.

“Entre 4 fournisseurs éventuels en région Bretagne, nous avons retenu la société morbihannaise Idéalis basée à Pont-Scorff. Elle propose du matériel français et le défibrillateur est automatique. De plus, la société assurera la maintenance…”, indique Jean-Paul Carafray.

Concernant la pose du pied bornavie, ce sont les agents des services techniques de Guégon, qui ont pris en charge la partie à cimenter et les fixations . L’élu s’est occupé de l’installation des défibrillateurs proprement dit.

Le coût total des 4 défibrillateurs revient à 10 000 euros. Cette somme comprend en plus : l’alimentation, 1 an de maintenance et la formation, qui sera dispensée dans un premier temps aux associations, puis proposée à des volontaires. “Pour l’instant présent, aucune date n’est anticipée, pour des raisons sanitaires liées au coronavirus”…

INFOS PRATIQUES :

Les défibrillateurs ne sont pas réservés aux habitants de Guégon, mais à toute la population, aux piétons et automobilistes de passage…

Ils sont géolocalisés : En cas de panne, la société de maintenance est immédiatement alertée, via les réseaux Orange.

 


'Guégon. La commune est maintenant équipée de  défibrillateurs' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.