Carentoir. Guillaume Ferré (GF Palettes), lauréat des Trophées du Repreneuriat

Les trophées du Repreneuriat récompensent chaque année les plus belles réussites en matière de reprise d’entreprise. Ils encouragent le repreneuriat comme moteur de l’activité économique dans les territoires et valorisent le développement des savoir-faire. Sous la présidence de Renaud Dutreil, ancien ministre, le jury attribue quatre prix : le Grand Prix du Repreneuriat, le Prix du Repreneuriat au féminin, le Prix du Repreneuriat innovant et le Prix du jury. Et cette année, un chef d’entreprise de Carentoir, a décroché le prix du jury. Il s’agit de Guillaume Ferré qui a repris la société GF Palettes.

Les lauréats auront chacun une session TALK pour livrer leur parcours et leur expérience ce mercredi 31 mars de 13 h 30 à 14 heures que vous pourrez suivre en vous connectant sur https://rdvrepreneuriat.com/session

En attendant, voici le projet qui a été présenté par Guillaume FERRE aux Trophées du Repreneuriat et qui a retenu l’attention du jury:

En septembre 2018, Guillaume Ferré avait reçu la visite de l’exécutif de l’OBC

“Mon projet
La particularité de la reprise de la SARL GERPAL est dans le fait qu’elle est réalisée à la barre du tribunal de commerce de Vannes le 23 mars 2017 après un démarrage des audiences en novembre 2016. La SARL GERPAL perd environ 100 k€ chaque année depuis 3 ans, le plan de continuité est refusé. Nous sommes la seule offre recevable sur 3 offres remise dans le cadre de l’appel à candidature.
La reprise est fortement challengée et les conditions de réussite ne sont pas certaines et toutes réunies. Nous nous fixons, à travers le Business plan sur 5 ans, un retour à l’équilibre sous 2 ans, une phase de pérennisation de 2 ans avant de valider une phase de développement sur la 5è année.
En Aout 2018 (clôture du premier exercice de 18 mois), la structure est positive, la phase N°1 dites de « REPRISE » est terminée avec 2 ans d’avance. Nous commençons la phase N°2 dite de « PERENISATION » qui donne un nouvel exercice positif en Aout 2019 ce qui nous amène à engager plus rapidement la phase 3 : « GFP 2024 » (Modernisation du process en 2021 et déménagement de l’atelier sur un nouveau site en 2024).

Cette reprise a bénéficié de la reprise économique du secteur mais surtout de l’engagement collectif des équipes pour réussir ensemble à construire une aventure humaine basée sur le respect, le dialogue et la confiance.

Une telle reprise n’aurait pas pu se faire sans un engagement total de chaque acteur (Equipes de production, chef d’équipe, Luc GAUTIER associé à la reprise, Jean-Michel TALAGAS conseil expert-comptable cabinet BDO et Natacha OLLICHON Avocate)
Le quotidien d’un repreneur ressemble à des montagnes russes avec son lot de frayeur et de joie. Tant que l ’objectif collectif est fixe et partagé, les chances de réussite sont maximisées

Mon expérience professionnelle
Ancien cadre chez Veolia Environnement pendant 20 ans, j’ai pu évoluer au sein du groupe en commençant par les méthodes et finir sur de la direction de filiales. Suite à mon licenciement en septembre 2016, j’ai décidé de me lancer dans l’aventure entrepreneuriale qui me démangeait depuis tout jeune.

Ne souhaitant pas démarrer de zéro, je me suis inscrit au CRA de Nantes en octobre 2016 pour appréhender le marché de la reprise. Suite à une rencontre dans le cadre de la recherche d’une cible, j’ai rencontré mon futur associé, Luc GAUTIER, qui était un créancier important dans le cadre de la liquidation, par son rôle de fournisseur stratégique (Exploitant forestier gérant depuis 40 ans) au sein de GERPAL.
Après quelques discussions avec Luc GAUTIER, nous partageons le projet de reprise en s’appuyant sur le fait que la présidence de GF PALETTE est confiée à ma HOLDING TRANSFERRE et le rachat des 70 actions détenues par Luc GAUTIER en personne physique par TRANS’FERRE dans les 5 ans à venir. En mars 2017, nous commençons l’aventure GF PALETTE”


'Carentoir. Guillaume Ferré (GF Palettes), lauréat des Trophées du Repreneuriat' a 1 commentaire

  1. 1 avril 2021 @ 8 h 11 min dagorn michel

    voila un bel exemple de ce que peut faire les francais travailleurs et entreprenant et maintenat si apres le covid il y a un avenir il faudra que tous comprennent que notre vavenir psse par une re industrialisation et cela dans tous les domaines et pas seulement que nous soyons capable de retrouver une autonomie de production mais aussi garder nos elites travailleuses et actives en arretant l’hemoragie de nos cerveaux vers des pays plus comprhensifs aux hommes entreprenants et industrieux bonne chance a vous et encore bravo et merçi

    Répondre Signaler un abus


Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.