Alliance Loire-Bretagne. La tribune des 13 présidents d’intercommunalités


L’Alliance Inter-métropolitaine Loire-Bretagne (AILB) réunit 13 intercommunalités situées entre Rennes, Angers, Nantes, Saint-Nazaire et Vannes qui représentent 227 communes et 482 000 habitants. Constitués de petites centralités, de territoires peu denses, ces intercommunalités se ressemblent et se rassemblent. Réunis en assemblée générale le 12 février dernier, les présidents (es) de ces 13 intercommunalités ont décidé de s’exprimer ensemble dans une tribune que nous publions en intégralité:

« Vers de nouvelles alliances territoriales »

“Notre pays est façonné par son histoire et ses institutions. Nous le vivons en ce moment eu égard à la crise sanitaire ; les découpages territoriaux et leurs organisations ne constituent plus une réponse suffisante et appropriée par rapport aux besoins et attentes des populations et de leurs élus territoriaux. Depuis deux décennies, le fossé semble encore se creuser entre le citoyen et la République ; nous ne pouvons -ni ne devons- l’accepter sans réagir.
Face au développement des métropoles et des grandes agglomérations, face à la concentration et aux risques qu’elles génèrent, les territoires inter-métropolitains vivent des transformations profondes qui vont jusqu’à modifier significativement ce qui les constituaient auparavant, en particulier les sociétés rurales. Ces transformations comportent autant d’atouts que de menaces ; il convient de les identifier et de les prendre en compte afin de travailler à la recherche de nouveaux équilibres. Le temps presse, désormais, car les déséquilibres territoriaux continuent de s’accroître.
13 communautés de communes ou d’agglomération situées entre Rennes, Angers, Nantes, Saint-Nazaire et Vannes ont constitué l’Alliance Inter-métropolitaine Loire-Bretagne (AILB) et veulent développer entre elles une expérimentation de coopération territoriale innovante et génératrice de résultats. D’Ancenis à Ploërmel, de La Roche-Bernard à Bain-de-Bretagne, de Questembert, Guer ou La Gacilly à Châteaubriant ou Nozay, de Guichen à Pontchâteau en passant par Redon ou Blain, ces 13 communautés constituent un ensemble singulier ; aucune communauté de plus de 70 000 habitants, aucune ville-centre de plus de 15 000 habitants… Des territoires de petites centralités aux atouts et aux initiatives multiples. Dans un environnement de grande qualité. Des territoires qui décident de leur avenir, via la création, l’innovation, l’industrie, la formation, la culture, le patrimoine, les ressources naturelles, le potentiel agricole et résidentiel, l’investissement au service de l’emploi…
Regroupant 227 communes et 482 000 habitants, faisant fi des sensibilités politiques diverses qu’elles représentent, nous, présidents (es) de ces 13 communautés, voulons nous attacher aux transformations nécessaires pour affronter les défis sanitaires, environnementaux, territoriaux, économiques et sociaux face auxquels nous nous trouvons.
Nous avons identifié plusieurs chantiers pour lesquels les coopérations sont nécessaires et doivent être activées dès maintenant : les mobilités décarbonées, le numérique, la création d’activités, la transition écologique, l’agriculture et l’alimentation, la formation secondaire et supérieure via l’alternance, le maintien et même le développement des services publics…
L’AILB a déjà obtenu l’engagement et le soutien des deux régions, Bretagne et Pays de la Loire, des départements d’Ille-et-Vilaine et de Loire-Atlantique. Nous sommes aussi appuyés par de nombreux parlementaires.
Nous demandons aujourd’hui à l’Etat et à l’ensemble de ses représentants, administrations centrales et autorités préfectorales en régions, de faire le pas nécessaire pour rejoindre notre mouvement et contribuer à renforcer notre ingénierie afin de travailler sur ces objectifs dans la durée avec la capacité d’obtenir des résultats dans des délais très rapprochés, quelques années tout au plus.
La mutualisation des expériences, l’atteinte de dimensions territoriales plus appropriées à la conduite de projets d’intérêt commun, sont des constituants essentiels de notre démarche.
La mandature 2020-2026 doit constituer, pour tout le monde, élus et services territoriaux, représentants et services de la Nation, la mandature des transformations territoriales, du renforcement et de l’appui sans faille et en confiance des institutions, en particulier de l’Etat, aux élus et aux acteurs locaux.
Au sein de l’Alliance Inter-métropolitaine Loire-Bretagne (AILB) que nous avons fondée, nous sommes prêts pour réussir cette coopération territoriale dans le cadre des Contrats de Relance et de Transition Energétique (CRTE), sur lesquels nous travaillons déjà. Ainsi les programmes descendants et les propositions ascendantes peuvent ici se rencontrer dans un cadre organisé (celui de l’AILB) pour créer une dynamique collective dont les habitants de nos territoires tireront parti.
Treize signataires
REDON Agglomération : Jean-François MARY, Président
COMPA Pays d’Ancenis : Maurice PERRION, Président
Communauté de Communes de Châteaubriant – Derval : Alain HUNAULT, Président
Communauté de Communes de Nozay : Claire THEVENIAU, Présidente
Communauté de Communes de Pontchâteau – Saint-Gildas-des-Bois : Jean-Louis MOGAN, Président
Communauté de Communes Pays de Blain : Rita SCHLADT, Présidente
Communauté de Communes Arc-Sud-Bretagne : Bruno LEBORGNE, Président
Communauté de Communes du Pays de Questembert : Patrice LE PENHUIZIC, Président
PLOERMEL Communauté : Patrick LE DIFFON, Président
Oust à Brocéliande Communauté : Jean-Luc BLEHER, Président
Vallons de Haute Bretagne Communauté : Joël SIELLER, Président
Bretagne Porte de Loire Communauté : Vincent MINIER, Président
Communauté de Communes de Brocéliande : Bernard ETHORE, Président


'Alliance Loire-Bretagne. La tribune des 13 présidents d’intercommunalités' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.