Forges de Lanouée. Insolite: Eric crée… des robots

Eric a une passion insolite: la créations de robots, ces figurines insolites, qu’il fabrique à partir d’objets de récupération. “L’appellation robot est issue des Etats-Unis, pour désigner ces personnages contemporains, sculptés depuis 2 ou 3 décennies. En France, on parle plus facilement d’art singulier, qui s’inscrit dans la lignée de l’art brut, en étant cependant plus complet !” nous explique Eric. “Je possédais une galerie d’Art en Normandie et à cette époque je travaillais aussi avec des affichistes américains. J’ai fait connaissance avec la création de robots à cette période et j’ai eu l’occasion d’en vendre dans ma galerie.”

Aujourd’hui, Eric a changé de domaine professionnel. Il loue des chambres d’hôtes, en face du château des Forges de Lanouée… Avant le projet de construction du robot, la première étape est la recherche. Elle est aussi la plus longue. Il faut chiner dans les brocantes et les vides greniers, récupérer autour de soi tous les vieux objets inutiles mais la plupart d’entre eux s’avèrent cependant précieux pour l’artiste. “Toutes les vieilleries sont bonnes : divers outils de jardinage, couverts et ustensiles de cuisine, câbles et pièces électriques, anciennes boîtes de conserve, pièces mécaniques comme les boulons ou les écrous, etc… Plus c’est vieux, mieux c’est pour moi !” ajoute Eric.

Ensuite, tous ces objets existants sont soigneusement nettoyés, briqués.  Avant d’être recyclés, ils sont conservés dans les nombreuses caisses de bric-à-brac qui envahissent l’atelier d’Eric. Au passage, on est en mesure de lui demander comment il a réussi à s’approvisionner en 2020, car les rassemblements étaient interdits pour cause d’épidémies et les brocantes annulées. “Aucun souci pour moi ! j’ai du stock. Cela fait 10 ans que je pratique. Mes caisses sont pleines d’objets ou de morceaux d’objets.”

C’est là qu’intervient l’inspiration, puis la création. Le look du personnage n’est jamais anticipé à l’avance. “Cà vient au fur-et-à-mesure des articles que j’ai devant moi, par exemple une passoire pour un chapeau, une boîte de cacao deviendra le corps, ou encore des poignées de porte seront les bras. Tout est utile…”. Eric utilise toutes sortes de matériaux : fer, étain, zinc, bois, bakélite…Pour l’assemblage des membres, du corps et de la tête, il préfèrera toujours visser et emboîter, plutôt que de coller. Il réserve l’utilisation d’un enduit, juste pour lester et stabiliser les chaussures de son robot.  Il mélange les matières et les couleurs pour donner vie à ses personnages, qu’il souhaitent sympathiques et épris d’une pointe d’humour.

“J’évite d’être répétitif, chaque modèle doit être unique. J’ai besoin d’environ 2 journées de travail pour construire un robot”, explique Eric qui vend ses robots. Ils mesurent en moyenne entre 20 et 30 cm de hauteur et pèsent entre 1 et 1,5 kilo.

Contact : 06 03 43 48 52.

 


'Forges de Lanouée. Insolite: Eric crée… des robots' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.