Accueil / Questembert Communauté / Saint-Gravé / Saint-Gravé. La commune s’engage pour une restauration scolaire durable

Saint-Gravé

Publié le 10 décembre 2020

Saint-Gravé. La commune s’engage pour une restauration scolaire durable

Lundi, Dominique Bonne, maire de Saint-Gravé a signé la charte « Les cantines s’engagent » avec Pierre Ravenel, conseiller prestataire d’ADEME (Agence De l’Écologie et de la Maîtrise de l’Énergie). 15 établissements pilotes en France, dont Saint-Gravé, (choisi parmi 180 candidats et seul Breton!) bénéficient d’un accompagnement pour faciliter leur passage à l’action et adopter une trajectoire compatible avec les objectifs Egalim. L’objectif de la loi Egalim (États Généraux de l’alimentation) étant d’ici 2025 de servir des produits durables et de qualité dans les cantines, lutter contre le gaspillage, faire découvrir les protéines végétales en servant des repas végétariens au moins une fois par semaine, d’arriver au sans plastique et la transparence sur la qualité des menus par les convives.

Les étapes du projets

« On réfléchissait sur un projet global sur la cantine alors quand l’appel à candidatures et arrivée nous avons décidé de répondre » explique Aline Gaucher, adjointe en charge des écoles. Après l’appel à candidatures et la sélection des candidats, le projet en est à sa phase 3, la réalisation du diagnostic. Depuis lundi midi et toute la semaine, une pesée détaillée des aliments non consommés et jetés a été effectuée. « Les enfants ont été sensibilisé au fait que 15 équivalents repas ont été jeté sur les 38 servis», détaille Pierre Ravenel. Tout au long de cette journée de lancement, des échanges ont eu lieus avec Patricia Dugué, la directrice de l’école, les employées communales chargées de la cantine, Laura Lamy et Patricia Boulo ainsi qu’avec Marina Le Palud, responsable du suivi de clientèle chez Convivio, prestataire des repas de la cantine solaire de Saint-Gravé, mais aussi d’un groupement de cinq communes et du centre Éveil et tous se sentent concerné par le projet « Les cantines s’engagent ».

Derrière Dominique Bonne,  de gauche à droite: Laura Lamy, Patricia Boulo, Aline Gaucher, Pierre Ravenel et Marina Le Palud
Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires