Loyat. Salon de coiffure cherche repreneur avec “SOS Villages” sur TF1

“Pas toujours facile de trouver un repreneur, quand on cherche à vendre son commerce, cela peut prendre du temps !” : Voilà ce qu’a pensé Nathalie Chesneau la propriétaire du salon de coiffure, implanté à Loyat : “Nat’tif Coiffure”, quand elle a anticipé la vente de son bien.
Elle pense alors au journal télévisé, le 13 h de Jean-Pierre Pernaut sur TF1, qui anime l’émission : “SOS Villages” (*), cette opération de solidarité, qui permet de mettre des artisans et des commerçants en relation avec des repreneurs potentiels, dans tout le pays. Nathalie Chesneau s’inscrit sur le site et espère elle aussi bénéficier de ce “coup de pouce”, qu’offre l’émission, depuis maintenant 8 ans, pour sauver les commerces de proximité.
Le salon de coiffure à vendre, situé 20 rue de l’Yvel, dispose de 4 postes de coiffage, de 2 bacs à shampoings, d’une annexe à l’arrière, servant de remise pour le stock.

Après avoir passé son Brevet Professionnel à 22 ans, Nathalie n’avait exercé sa profession de coiffeuse, que dans un seul salon à Ploërmel. Elle profite de la fermeture de ce salon en août 1998, pour préparer son installation à son compte. Elle ouvre “Nat’tif Coiffure” à Loyat, quelques mois plus tard, le 11 mai 1999. L’année d’après, Christelle est employée en qualité de coiffeuse. Elle travaillera aux côtés de Nathalie jusqu’en 2011, date à laquelle elle s’installe à son tour à Néant-sur-Yvel. C’est Sophie, qui remplace aussitôt Christelle et qui partage ses journées avec Nathalie, depuis bientôt 10 ans.
Les motivations concernant la vente du salon évoquées par Nathalie Chesneau sont des plus simples : “ J’ai 49 ans et à l’orée de la cinquantaine, j’ai envie de changement, de faire un break. Pourquoi pas me tourner vers d’autres horizons? Rien n’est envisagé pour le moment…”, explique-t-elle. Nathalie ajoute, qu’elle envisage cependant de conserver sa fonction au sein de l’association des Carnavaliers de Ploërmel et de continuer à coiffer les candidates puis les reines de Ploërmel.
Quant à Sophie son employée, avec laquelle Nathalie a toujours formé un binôme parfait, elle n’est pas intéressée par une reprise. Elle envisage, elle aussi de changer de cap : “Je me suis inscrite pour un bilan de compétence, et pourquoi pas suivre ensuite une formation ? J’attend une éventuelle opportunité pour changer de profession !”

Que la clientèle habituée ne se désole pas trop vite. Il est peu probable que la vente se réalise en 2020, compte tenu des délais réglementaires et notamment de la durée légale du compromis. A ce jour, le salon n’a eu qu’un seul contact…
Les coiffeuses devraient donc être présentes pour assurer les coiffes des fêtes de fin d’année…

(*) Pour “SOS Villages”, c’est en Bretagne où les annonces sont les plus nombreuses. En 2019 notre région détenait le record avec 401 annonces. TF1 a totalisé l’an passé pas loin de 5 500 annonces pour toute la France.


'Loyat. Salon de coiffure cherche repreneur avec “SOS Villages” sur TF1' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.