Questembert. L’APEL de N-Dame évoque l’ouverture d’un lycée catholique

C’est devant une petite assistance que les parents des élèves membres de l’APEL de l’école Notre-Dame ont tenu leur assemblée générale. Le président François Guillaume a ouvert cette assemblée générale par la diffusion d’une vidéo de Gilles Demarquet, président national des APEL souhaitant à tous ses adhérents une bonne rentrée. Ce fut ensuite Estelle Hardy-Hamard qui présenta les rapports d’activité et d’orientations. Malgré les annulations du pique-nique de rentrée, de la kermesse, du concours de palets, l’APEL a malgré tout réussi à participer financièrement au traçage de la cour et par la vente de sapins, la collecte de papier et la vente des photos de classe a dégagé un petit bénéfice. Les opérations de ventes seront reconduites cette année scolaire.

Un lycée d’enseignement catholique en projet

Malgré les contraintes dues à la crise sanitaire, les projets ne manquent pas à l’école Notre-Dame. Parmi eux le projet d’ouverture d’un lycée d’enseignement catholique à Questembert, en partenariat avec les établissements du secteur, à l’horizon 2030. Le rapprochement des APEL de l’école Notre-Dame et du collège Saint-Jo a également été évoqué au cours de celle assemblée.

Frédéric Souchet le nouveau directeur de l’école Notre-Dame a fait le bilan de cette rentrée : 361 inscrits pour 16 classes dont quatre bilingues. Le thème de l’année sera le développement durable. L’anglais, avec, Pop English sera enseigné de la petite à la grande section. Il a été décidé d’annuler la classe de neige à cause de l’incertitude qui règne autour des voyages. Les élections ont été reportées à la prochaine réunion de bureau.


'Questembert. L’APEL de N-Dame évoque l’ouverture d’un lycée catholique' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.