Questembert. Mais d’où viennent toutes ces mouches?

La tapette à mouches est devenu l’ustensile incontournable ces jours-ci à Questembert. Certains quartiers de Questembert sont confrontés à une invasion de mouches et ce phénomène irrite. Le sujet agite les réseaux sociaux.  “Pas plus tard que ce matin, j’ai retrouvé 4 mouches dans mon café et à l’heure du déjeuner, il a fallu avoir recours à une tapette pour les éliminer. Au moment où je vous parle, j’en dénombre encore une demi douzaine…”, s’emporte un habitant du centre de Questembert au bord de la crise de nerfs.

La grogne est arrivée jusqu’aux oreilles de la municipalité qui a alerté les services vétérinaires. Le maire pourrait même évoquer le phénomène dans son intervention sur Facebook ce vendredi. L’enquête est en cours pour identifier l’origine de cette invasion mais n’a pas encore apporté de réponses. Cette affaire agaçante pour la vie quotidienne n’est pas une première à Questembert. Déjà en 2015 un phénomène similaire était apparu. C’était au mois d’août 2015. A l’époque déjà, les services vétérinaires avaient été alertés et des investigations avaient été menées tous azimuts, complexes, car les mouches ont un rayon d’action d’une dizaine de kilomètres. Autant chercher une aiguille -ou plutôt une mouche- dans une botte de foin… Des élevages, voire le compost avaient été soupçonnés, mais on n’a jamais trop su quelle était l’origine du problème qui avait disparu naturellement…

Selon certains une invasion de très grande ampleur de mouches aurait eu lieu en 2008. Rien à voir avec ce que l’on connait aujourd’hui. A l’époque, même des commerces avaient du baisser le rideau pour faire barrage aux mouches envahisseuses.

Affaire à suivre…

 


'Questembert. Mais d’où viennent toutes ces mouches?' a 2 commentaires

  1. 25 septembre 2020 @ 10 h 14 min Vertgris

    Je ne suis pas sûr que le témoignage soit très représentatif. D’avril à septembre en campagne c’est la norme d’avoir dix vingt trente ou quarante mouches dans la maison, d’où les bandes collantes.

    Par contre, c’est vrai que depuis le début de semaine c’est assez préocupant, le soir sur mes volets blancs on pourrait croire qu’il y a un nid de guêpes, mais en réalité c’est une centaine de mouches par volet. Et dans la maison c’est une catastrophe, impossible à compter tellement il y en a si on a le malheur de laisser la porte ouverte. On doit faire comme dans les endroits où il y a beaucoup de mouches en permanence, n’aerer que le matin et garder tout fermé le reste du temps.

    J’habite dans un hameau à l’est de questembert.

    Répondre Signaler un abus

    • 26 septembre 2020 @ 9 h 23 min Macé

      espèce de mouche pollenia rudis? mouche des greniers. Se nourrit dans des tas de compost et cherche coin doux pour hiverner donc en ce moment c’est partout qu’ils cherchent à rentrer dans nos maisons . Il n’y a qu’à protéger les aerations, mettre des rideaux anti mouches et encourager les araignées. Ne vous inquiétez pas , vous n’êtes pas seul à les accueillir.

      Répondre Signaler un abus


Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.