Ruffiac. L’offre de santé s’élargit

 

La future maison de santé sort de terre progressivement à Ruffiac. Il faudra attendre encore quelques mois pour que les patients bénéficient de cet équipement. Mais en attendant, l’offre de soins de proximité s’étoffe à Ruffiac. Une pharmacie, un médecin généraliste, un kinésithérapeute, un cabinet infirmier de 7 personnes, une somatopathe, l’ADMR… Le maire de Ruffiac, Thierry Gué a réuni, il y a quelques jours, ce groupe de professionnels de santé déjà en place pour leur présenter l’ergothérapeute qui les rejoint. Amélie Robert qui exerçait jusqu’à présent à Quimper en libérale a souhaité se rapprocher de son département d’origine, le Morbihan. Elle a contacté plusieurs communes et c’est à Ruffiac qu’elle a décidé de s’installer. L’ergothérapeute est une professionnelle, diplômée d’Etat qui intervient auprès de personnes de tous âges pour “favoriser l’autonomie et l’indépendance d’une personne”, explique Amélie Robert. Les soins qui sont prodigués à domicile ou au cabinet associent des compétences médicales, psychosociales et pédagogiques. L’ergothérapeute intervient dès lors qu’un problème de santé limite les possibilités d’une personne de se déplacer, de communiquer, de travailler,  de se divertir ou d’étudier… bref d’avoir une vie quotidienne normale.

Amélie Robert partage son temps professionnel entre la clinique de Malestroit et son cabinet de Ruffiac où elle exerce au 1er étage de l’ancien presbytère, en attendant d’intégrer la nouvelle maison médicale. Cette rencontre autour du maire a donc été l’occasion de faire un tour d’horizon de ce développement et des besoins qui subsiste. Thierry Gué rappelle que Ruffiac est toujours à la recherche d’un autre généraliste mais aussi de spécialistes tels qu’un dentiste.

Contact mairie de Ruffiac: tel: 02.97.93.73.42


'Ruffiac. L’offre de santé s’élargit' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.