Taupont. Plus d’ouverture pour le centre de loisirs

 

“On aime votre centre de loisirs parce qu’il est le reflet du centre de loisirs de note enfance”. Cette petite phrase qui revient souvent dans la bouche des parents des enfants fréquentant le centre de loisirs de Taupont, Delphine Mary, la directrice en est très fière. C’est presque comme si les familles délivraient à la structure un label de qualité collant parfaitement à la dimension familiale et sociale du centre.

Le CLSH de Taupont est géré par l’association Familles rurales du Morbihan avec le soutien de la mairie. Et cette rentrée 2020, n’est pas comme les autres pour Delphine Mary, puisqu’elle marque un tournant dans le développement de la structure. Pour la première fois, celle-ci est ouverte le mercredi et le sera pendant les deux semaines des “petites vacances” -sauf pour les vacances de fin d’année- et son ouverture estivale sera désormais de 5 semaines (juillet plus la première semaine d’août). Cette évolution a été décidée après un sondage qui a fait émerger ce besoin et témoigne de l’évolution démographique de Taupont qui voit arriver de nouvelles familles, jeunes, avec des enfants en bas-âge. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. En trois ans, le CLSH de Taupont a triplé ses effectifs et a même du refuser des inscriptions pour des soties organisées pendant l’été 2019. L’extension de l’ouverture du CLSH se traduit aussi par la pérennisation de deux postes permanents, celui de la directrice et d’un animateur.

Même la crise sanitaire n’a pas réussi à casser la dynamique positive du centre. “Bien sur, nous avons du nous réadapter, imaginer un accueil prioritaire avec des effectifs moins importants pour respecter le protocole sanitaire. Mais nous avons conservé toutes nos activités, nous les avons adaptées. Cela nous a demandé d’être créatif, imaginatif, tout en conservant un accueil de qualité, très professionnel. Mais c’est quelque chose qu’on sait et qu’on aime faire… Nous avons répondu présent cet été 2020 et les enfants ont passé de chouettes vacances”, témoigne la directrice. Le maintien d’un lien de proximité avec les familles est primordial et il a été rendu possible “par le partage quotidien des moments vécus au centre à travers vidéos et photos, postées chaque jour sur un site sécurisé”, détaille-t-elle.

Reste aujourd’hui posée la question de l’avenir. Car le CLSH est indépendant des structures de Ploërmel communauté. C’est la municipalité de Taupont qui soutient financièrement son existence, mais face au développement et pourquoi à des besoins potentiels de communes environnantes, se pose la question du long terme. Une réflexion est en cours sur l’éventualité d’un rattachement de la structure à la communauté de communes via une prise de compétences. La démarche est amorcée mais a pris du retard compte tenu des aléas consécutifs à la crise sanitaire du printemps. Affaire à suivre…

 


'Taupont. Plus d’ouverture pour le centre de loisirs' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.