Sérent. Depuis 30 ans, ils sont fidèles au camping municipal

Si vous recherchez le tourisme de masse, les usines à campeurs de plusieurs centaines de places, passez votre chemin. Le camping municipal de Sérent n’est pas fait pour vous. Quatre chalets tout équipés, 30 emplacements, un accès direct et gratuit à la piscine, des services, les commerçants à quelques centaines de mètres (*)…Il fait partie de ces bonnes adresses qu’on se passe presque sous le manteau pour préserver leur dimension humaine.

Ce vendredi, le petit camping va vivre un moment particulier. Michel y fêtera un double anniversaire avec Monique son épouse. Le sien et celui des 30 ans de fidélité du couple au camping municipal de Sérent. Et l’histoire de Michel et Monique Buisine reflète assez bien l’image paisible et rassurante du camping de Sérent. Le couple est originaire de la région de Douai. Il y a trente ans, il décide de partir en vacances. Mais où? “On a établi des critères” se souvient Monique “il fallait que se soit en Bretagne dans un petit camping avec une piscine mais pas sur la côte pour éviter la foule”. La cible était précise et c’est en feuilletant le célèbre petit guide du caravaning que Monique et Michel ont trouvé le camping municipal de Sérent… Il répondait tous les critères. Alors, cap sur la Bretagne. A l’époque, le logement, c’était la toile de tente familiale avec ses chambres séparées et son auvent. Toute une génération garde le souvenir de ces tubes qu’il fallait emboiter et assembler tel un mécano avec son lot de crise de nerfs quand le montage s’avérait plus complexe que prévu. Sans parler des dernières “sardines” qu’on enfonçait parfois à la lueur tremblante de la lampe à gaz… Une vision du bonheur que ceux qui l’ont connue ressassent avec nostalgie en ces temps troublés de crise sanitaire.

Pour leur premier séjour dans le Morbihan, la famille Buisine a eu droit à son bizutage breton: trois jours de pluie ininterrompus. L’aventure bretonne a bien failli tourner court. “On avait décidé de repartir. Mais pour ça, il fallait attendre que la toile sèche. Heureusement, parce qu’on a fait la connaissance d’une petite dame qui nous a conseillé de faire quelques visites aux alentours. Finalement, on est resté…”, sourit Monique. Et puis, les trois enfants du couple se sont liés d’amitié avec les jeunes de Sérent… Et voila pourquoi, tous les étés, depuis 30 ans, Monique et Michel reviennent au camping municipal de Sérent. Au fil des ans, le séjour a gagné en confort, en particulier grâce à la petite caravane qui reste en gardiennage toute l’année et qui revient au même emplacement tous les ans…

“Ici on est bien. On est au calme, pas trop loin de la côte. On fait beaucoup d’excursions et tous les ans on découvre quelque chose. Et puis on retrouve beaucoup d’habitués avec lesquels on s’est lié d’amitié. On ne s’ennuie jamais…”, souligne le couple.

Des souvenirs, ils en ont plein la tête, mais pas seulement… Car Michel depuis 30 ans, remplit soigneusement un petit carnet dans lequel il note, jour après jour, toutes les anecdotes des vacances. Peut-être de quoi en tirer un scénario de film…

Evidemment, pour cet été 2020, les vacances sont inédites placées sous la menace du coronavirus. “Cette année, on reste plus au camping. Les activités, c’est plus lecture et mots croisés…”, reconnaissent Michel et Monique. Si on y ajoute les cafés partagés avec les voisins, la vie s’écoule, tranquille. Au besoin, l’accès à la piscine est direct et gratuit pour les campeurs… “En fait, on vient par hasard et on reste pour les amis”, analyse avec philosophie Michel.

Un point information renforcé

Elles sont le point de passage obligé pour tous ceux qui veulent accéder au camping de Sérent ou pratiquer une des nombreuses activités proposées par la commune. Clarisse et Laure sont deux jeunes étudiantes qui ont la charge d’animer le point information de Sérent. Une structure renforcée puisqu’elle assure à la fois l’accueil des campeurs mais aussi des touristes ou des randonneurs. Circuits pédestre ou VTT, réservation des promenades en calèches, idées de sorties à Sérent ou dans le reste du département… Elles sont incollables pour répondre à toutes les demandes. “On a préféré tout centraliser sur ce point d’information unique pour simplifier les choses pour les visiteurs. Ils n’ont qu’une adresse à connaître pour avoir accès à toute l’information touristique”, détaille Anne Moisan, maire-adjointe de Sérent en charge du tourisme..

Pratique:

17 rue du Général de Kerhué – 56460 Sérent
Tél. 06.63.24.96.07 ou 02.97.75.98.66 .

Ouvert du lundi au samedi :

de 10h00 à 12h30 et de 14h30-18h30

Dimanche: de 14h30 à 18h30

 

(*)  Camping municipal
Le Pont Salmon
29 rue du Général de Gaulle
56460 Sérent
Tél. : 02.97.75.91.98
Port . : 06.61.09.49.56
camping.pontsalmon@serent.fr
www.serent.fr

 


'Sérent. Depuis 30 ans, ils sont fidèles au camping municipal' a 1 commentaire

  1. 6 août 2020 @ 8 h 19 min Vacances

    Très belle photo , bons souvenirs , respect des gestes barrières j’espère ??????

    Répondre Signaler un abus


Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.