Accueil / coronavirus / Questembert. Comment s’organise l’accueil des enfants des personnels prioritaires

coronavirus

Publié le 17 avril 2020

Questembert. Comment s’organise l’accueil des enfants des personnels prioritaires

Depuis le début des vacances scolaires, des dizaines de collectivités locales du Morbihan se mobilisent pour accueillir les enfants des personnels prioritaires engagés dans la lutte contre le Coronavirus. En ouvrant leurs centres de loisirs, elles prennent ainsi le relais de l’Education Nationale qui accueillaient ces enfants en milieu scolaire jusqu’aux vacances.

C’est une véritable chaîne de solidarité qui se met ainsi en place pour permettre à tous ces personnels en première ligne face à la lutte contre le Coronavirus de se consacrer à leur mission. Cette organisation exceptionnelle mobilise différents acteurs: les communes ou les communautés de communes bien sur, mais aussi les services de l’Etat tels que l’Education nationale ou la direction de la cohésion sociale qui en supervise la mise en oeuvre mais aussi la CAF (caisse d’allocations familiales) qui apporte un soutien financier essentiel.

Ce dispositif de garde permet de recevoir entre 3 et 400 enfants par jour sur l’ensemble du département au sein de 97 centres dont celui de Questembert, Pomme d’Api. C’est là que s’est rendu ce vendredi matin, Patrick Vautier, le sous-préfet de Ploërmel-Pontivy accompagné de Françoise Favreau, la directrice Académique du Morbihan, d’Estelle Lepretre, directrice adjointe de le direction de la cohésions sociale, de Marie-Claude Dupé, sous-directrice de la Caisse d’allocations familiales en charge de l’action sociale. Ils ont été reçus par Marie-Claude Costa Ribeiro Gomes, présidente de Questembert communauté, Marie-Annick Martin, maire de Questembert et bien sur d’Arnaud Danilo, le directeur du centre Pomme d’Api et son équipe qui recevaient ce matin, une dizaine d’enfants. Une visite qui permet de mesurer que ces professionnels de la petite enfance sont aussi des maillons essentiels de la lutte contre le Coronavirus. Car ils sont organisés pour assurer cet accueil 7 jours sur 7: ce fut le cas par exemple du week-end de Pâques et même la nuit. Une façon de coller au mieux avec les contraintes des personnels soignants par exemple.

Une période inédite pour un combat hors norme qui fait peut-être émerger les prémices d’une nouvelle organisation de la société qui prévaudra peut-être « dans le jour d’après ». La mise en oeuvre par exemple, de nouvelles méthodes de jeux, d’éducation qui mobilisent les nouvelles technologies aussi bien pour les encadrants ou les enseignants que pour les apprenants, quel que soit leur âge, de nouvelles solidarités… Bref, derrière la crise peut-être enfin l’espoir d’un déconfinement qui réécrira le monde de demain…

Retrouvez la liste  et la carte des accueils ouverts dans le Morbihan en cliquant ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires