Morbihan. Rentrée scolaire: une forte baisse des effectifs attendue

Une forte baisse des effectifs scolaires est attendue en septembre prochain en Bretagne, deux fois plus importante qu’au niveau national, constate l’Académie de Rennes dans un communiqué fixant les conditions de préparation de cette rentrée. Il y a des disparités d’un département à l’autre et le Morbihan enregistre une baisse beaucoup plus importante en proportion que les autres départements bretons. Toutefois dans ce communiqué, l’Académie confirme l’application des consignes nationales qui donnent la priorité à l’école primaire et qui précise qu’aucune classe ne pourra être fermée dans des communes de moins de 3000 habitants sans l’accord du maire. En début d’après-midi, le maire de Taupont, Jean-Charles Sentier a  d’ailleurs prévenu par l’intermédiaire d’un communiqué, qu’il s’opposait à la suppression éventuelle d’un poste à l’école de sa commune (lire ici):

« La priorité donnée au 1er degré se poursuit et se renforce en 2020, dans le contexte de crise sanitaire que traverse actuellement le pays. Afin d’exprimer encore plus fortement l’effort de la nation pour son école et la nécessité de poursuivre le travail mené avec les collectivités, selon l’esprit de consensus qui doit prévaloir en ces
circonstances exceptionnelles, le ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, a décidé qu’aucune classe ne pourrait fermer dans les communes de zones rurales (communes de moins de 5 000 habitants), sans l’accord du maire.
Cet effort, déjà engagé dans la préparation de la rentrée 2020, doit permettre :
• d’augmenter pour la 3ème rentrée consécutive les taux d’encadrement dans tous les départements de France (P/E) ;
• de renforcer spécifiquement les taux d’encadrement des territoires ruraux et ainsi permettre l’un des engagements présidentiels de sortie du grand débat (pas de fermeture d’école sans accord du maire) ;
• de consacrer la priorité accordée cette année à la maternelle : instruction obligatoire à 3 ans, engagement de limiter les classes de grande section à 24 élèves sur tous les territoires,…

Pour l’académie de Rennes, la baisse démographique constatée depuis la rentrée 2015 se poursuit. La rentrée 2020 devrait connaître une nouvelle baisse de 2 780 élèves à un rythme plus élevé qu’au niveau national, – 1,5% contre – 0,7% avec une variation selon les départements.
Pour mettre en œuvre les grandes orientations nationales, des moyens supplémentaires ont été octroyés à l’académie de Rennes pour la rentrée scolaire 2020, à hauteur de 71 emplois (équivalent temps plein). »


'Morbihan. Rentrée scolaire: une forte baisse des effectifs attendue' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.