Coronavirus. Mercredi 25 mars: le point de la situation

Voici le point de la situation sanitaire liée à l’épidémie de Coronavirus dressé par la préfecture de Région et l’ARS le mercredi 25 mars à 17h30. Le nombre de cas confirmés continue d’augmenter et franchit la barre des 600 (603 contre 526 mardi) ainsi que le nombre de retours à domicile…

« Le suivi de l’évolution de l’épidémie au stade 3 ne repose plus seulement sur le nombre de cas confirmés, avec une stratégie de tests de ciblés. Il intègre également des indicateurs relatifs aux données d’hospitalisation et de l’activité des professionnels de santé en ville (réseau de médecins dits « sentinelles », SOS médecins…). Ces analyses permettront d’avoir une vision de l’évolution de la propagation du coronavirus dans les différents territoires de la région et d’adapter ainsi la réponse sanitaire.

Le nombre de cas de Coronavirus Covid-19 confirmés en Bretagne par diagnostic biologique (PCR) depuis le 28 février est de 603, ainsi impartis :

206 personnes résidant dans le Morbihan (contre 185 mardi)
143 personnes résidant dans le Finistère
135 personnes résidant en Ille-et-Vilaine
47 personnes résidant dans les Côtes d’Armor
auxquelles s’ajoutent :

24 personnes ne résidant pas en Bretagne
48 personnes, qui ont fait l’objet de prélèvements biologiques dans les centres hospitaliers de Lorient, Morlaix, Pontivy, Saint-Malo, Rennes, Brest ou Quimper mais dont les départements de résidence ne sont actuellement pas encore connus.

 

Prise en charge des patients Covid-19 à l’hôpital en Bretagne actuellement :

103 en hospitalisation conventionnelle
38 en service de réanimation
12 en soins de suite et réadaptation
99 retours à domicile
28 décès à déplorer dans le cadre des prises en charge hospitalière. »

 

Prévention santé : interaction Covid 19 et tabac
L’épidémie de Covid-19 amène à s’interroger sur les interactions entre l’infection et les consommations de substances psychoactives. Il ressort que :
– la consommation régulière de produits inhalés (tabac, cannabis, cocaïne, crack, etc.) augmente le risque d’infection et de forme sévère ;
– chez certains, de telles consommations sont responsables d’une toux qui par elle-même favorise la transmission du virus à son entourage, y compris en cas d’infection sans symptôme ;
– le fait de partager une cigarette, un dispositif de vapotage ou tout autre produit ou matériel peut favoriser les contaminations ;
– enfin, le confinement pourrait également augmenter l’exposition passive de l’entourage au tabac ou à la fumée d’autres produits.
En cette période d’épidémie, il est important de :

veiller à protéger vos poumons et ceux des personnes qui vivent avec vous ;
ne pas partager les cigarettes ou tout autre produit/matériel ;
vous laver les mains avant et après toute consommation.
Par ailleurs, il est recommandé aux fumeurs qui sont en cours de traitement de substitution nicotinique de contacter leur médecin traitant ou la pharmacie afin d’organiser la continuité de suivi et de traitement.
En cas de questions ou de difficultés sur la consommation ou la démarche d’arrêt pendant cette période de confinement, le service d’aide à distance « tabac-info-service » reste actif : www.tabac-info-service.fr / 39 89

Appel solidaire aux acteurs économiques bretons
Ce 25 mars, la Région Bretagne a lancé, en concertation avec la préfète de région et le directeur général de l’ARS, une plateforme numérique pour recenser les offres de service des entreprises (stocks d’équipements de protection individuelle, composants, matériaux…) utiles aux acteurs de santé, notamment.
Cette initiative permet de mobiliser les acteurs économiques bretons de manière coordonnée et de répondre en proximité et en réactivité aux besoins des secteurs vitaux dans le contexte du Covid-19.
Infos : www.entreprisesunies‐covid19.bzh.


'Coronavirus. Mercredi 25 mars: le point de la situation' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.