Coronavirus. Mardi 24 mars: le point de la situation

Voici le point de la situation sanitaire liée à l’épidémie de Coronavirus dressé par la préfecture de Région et l’ARS le 24 mars à 17h30:
“Évolution des données : la stratégie de tests ciblés rend désormais l’indicateur du nombre de cas confirmés moins pertinent. Une évolution vers un suivi épidémiologique comme celui de la grippe saisonnière est en cours par Santé Publique France.

A 17h30, ce 24 mars, le nombre de cas de Coronavirus Covid-19 confirmés en Bretagne par diagnostic biologique (PCR) depuis le 28 février est de 526, ainsi répartis :

-185 personnes résidant dans le Morbihan (soit 6 de plus que lundi soir)
-127 personnes résidant dans le Finistère
-115 personnes résidant en Ille-et-Vilaine
-38 personnes résidant dans les Côtes d’Armor
auxquelles s’ajoutent :

-19 personnes ne résidant pas en Bretagne
-42 personnes, qui ont fait l’objet de prélèvements biologiques dans les centres hospitaliers de Lorient, Morlaix, Pontivy, Saint-Malo, Rennes, Brest ou Quimper mais dont les départements de résidence ne sont actuellement pas encore connus.

Prise en charge des patients Covid-19 à l’hôpital :

-96 hospitalisations, dont 31en réanimation
-10 hospitalisations en soins de suite et réadaptation
-1 hospitalisation en service d’urgences
-84 retours à domicile.
-25 décès à déplorer dans le cadre des prises en charge hospitalière.”

Transfert de six patients du Haut-Rhin atteints du Covid-19 en Bretagne

Face à la saturation des unités de réanimation du Haut-Rhin, six patients atteints du Covid-19 ont été transférés par avion militaire de Mulhouse en Bretagne. Ils ont été accueillis ce mardi dans les services de réanimation du Finistère : quatre patients au CHU de Brest et deux au Centre hospitalier de Quimper.
Cette opération est organisée avec le service de santé des armées à travers le dispositif « Morphée ». Elle a été assurée par transport aérien.
Le dispositif d’accueil des patients a été coordonné par l’ensemble des services de l’Etat (ARS, Préfecture départementale), les opérateurs de santé (SAMU, équipes de réanimation du CHU de Brest et CH Quimper) et la direction de l’aéroport. Le transport médicalisé est organisé avec six équipes SMUR (Finistère).
Les unités de réanimation bretonnes pourraient être à nouveau sollicitées pour accueillir des patients issus de régions dont les capacités en réanimation sont saturées.


'Coronavirus. Mardi 24 mars: le point de la situation' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.