Coronavirus. Val d’Oust : comment la vie s’organise pendant la crise

Crise sanitaire grave, confinement… En attendant le retour à une vie aussi normale que possible, même si on a tous conscience que cette épreuve laissera des traces, la vie collective continue. Dans nos communes, les agents de la fonction publique territoriale oeuvrent dans l’ombre pour que la machine continue de tourner à ce rythme inédit. Voici l’exemple de la commune du Val d’Oust:

« Les services de la Mairie de Val d’Oust assurent une permanence téléphonique et d’Etat-Civil aux heures d’ouvertures habituelles. Par ailleurs, deux agents des services techniques sont présents tous les jours, en cas d’urgences.

Les deux « MAPA » (maison d’accueil pour personnes âgées) ont mis en place des mesures de confinement des résidents chez eux. Du personnel de la cantine est mobilisé pour les aider au moment des repas. Les visites sont strictement interdites.

Les directeurs d’écoles reçoivent des demandes de parents réquisitionnés et transmettent les besoins en garderie et surveillance. Pour l’instant, les demandes sont faites jusqu’à la fin de semaine. Des regroupements scolaires devraient normalement se mettre en place pour fin de semaine.

Comme confinement de rime pas forcément avec isolement, des élus volontaires du CCAS et du conseil municipal, aidé par les agents procèdent actuellement au recensement des personnes qui pourraient être isolées sur les trois communes déléguées de Val d’Oust. Ils ont commencé à les appeler afin de s’enquérir de leur santé, leur passer quelques messages sur l’évolution des dernières mesures de confinement, de leur donner des renseignements pratiques (pharmacie, épicerie…) de leur proposer des livres (la mairie dispose d’un stock) de les rassurer ou tout simplement de passer un petit moment au téléphone pour rompre cet isolement. La règle est le confinement, mais la solidarité est de mise.

Le site internet de la mairie est régulièrement mis à jour des informations qui arrivent. http://www.mairie-valdoust.fr/

Nous avons une pensée sincère, pour tous ceux qui prennent des risques afin d’assurer la pérennité des services publics et des services aux publics et tous ceux qui se postent en première ligne face au fléau, ne ménageant pas leur peine et que nous applaudissons des deux mains.

Que ne soient pas oubliés, les agents de la fonction publique territoriale, petites mains de toutes les filières, souvent du tissu rural, qui œuvrent à bas bruit pour que la cohésion locale soit sauvegardée. »


'Coronavirus. Val d’Oust : comment la vie s’organise pendant la crise' a 1 commentaire

  1. 31 mars 2020 @ 11 h 48 min saphir56

    faux archi faux ! une partie non négligeable des ELU(E)S du CCAS n’on été informé(e) ou sollicité(e) pour participer au rapprochement des personnes isolées on ne peut en aucun cas parler de volontaire quand on est au courant de rien ! malheureusement tout a encore été fait en catimini !!! bonjour tristesse !!! autoritarisme quand tu me tiens !

    Répondre Signaler un abus


Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.