Caro. Muncipales: Erwan Giquel, tête de la liste « vivre ensemble à Caro »

Erwan Gicquel avec son étalon, né à Caro.

Erwan Gicquel, ce nom est un peu une découverte pour les habitants de Caro. C’est lui qui a décidé de prendre la tête de la liste « Vivre ensemble à Caro » qui s’est constituée autour d’un noyau constitué d’élus issus de l’équipe sortante dont Noêl Colineaux était maire. Erwan Gicquel, c’est un parcours personnel, une personnalité atypique qui détonne un peu dans le paysage caroyen que nous vous proposons de découvrir un peu mieux…

Erwan Gicquel, vous êtes peu connu du grand public et des habitants de Caro. Vous pouvez vous présenter
-Je suis marié, j’ai 5 enfants, et je suis conseiller en Insertion Professionnelle : investi dans deux associations caroyennes, légitimement, je souhaitais participer à la campagne actuelle sans être initialement candidat…

Pour aller plus loin, quelles sont vos centres intérêts, d’où êtes-vous originaire?
-D’un tempérament complètement apolitique et entier, mes expériences personnelles comme professionnelles font que je porte cet idéal d’une vie calme, sereine, en ruralité, au plus près de nos racines et dans le respect de chacun. Né à Vannes, ma famille paternelle est originaire de Pieumelet (Plumelec en gallo), d’où cet amour pour la terre et les traditions, surtout pour les chevaux de trait breton. Du côté maternel, un aïeul était bucheron à Molac avant de s’installer sur Elven (où vivent d’ailleurs mes parents) et à qui je dois peut-être mon physique un peu « différent » ? Je ne suis donc pas natif de Caro mais pas forcément originaire de très loin non plus car pour la petite anecdote, certains anciens ont même dû rencontrer mon père, à l’époque, lors de ses permanences dans la cuisine de la boulangerie !
Plus sérieusement, ayant un sens aigu du devoir, j’ai plutôt pour réputation d’être quelqu’un qui écoute et qui aime apporter son aide aux autres. Mes valeurs éducatives renforcées par mon passé professionnel ainsi que mes fonctions de président, entraineur et joueur de rugby (formé au Rugby Club de Vannes) m’ont apporté l’esprit d’équipe et le don de soi dans l’effort ainsi que le sens des responsabilités.

Qu’est-ce qui a été le déclencheur pour vous engager dans ces élections municipales?
-Le contexte particulier, les encouragements reçus et mon sens de l’engagement, acté très jeune, en tant que soldat au service de mon pays, ont fait le reste.
Cet engagement est aujourd’hui orienté vers l’importance que je porte à vivre en société.
Porter une liste n’est pas chose aisée mais aller à la rencontre de personnes, au départ inconnues qui malgré ou grâce à leur histoire, leurs problèmes, décident de prendre du temps sur leur vie personnelle pour se mettre au service de tous et d’agir, en commun, pour l’intérêt général est forcément enrichissant.

Si vous êtes élu maire le 15 ou le 22 mars, comment envisagez-vous votre mandat?
-J’ai pleinement conscience que se mettre au service de la population de sa commune n’est pas simple, c’est une activité difficile qui nécessite de l’implication et surtout la confiance du plus grand nombre. Mon engagement est de toujours mettre l’intérêt général en avant, faire du mieux possible les travaux d’investissement nécessaires pour essayer de dynamiser la commune et porter la voix de Caro au sein de la communauté de commune. Cela suppose une gestion serrée des dépenses de fonctionnement en raison des moyens de plus en plus limités du budget communal.
C’est le rôle des élus, par un engagement sans faille, d’être les moteurs et les initiateurs des différents projets mais pas sans l’adhésion et donc la participation des Caroyennes et des Caroyens. Maire, adjoint ou conseiller n’est pas une fin en soi, c’est une responsabilité que l’on prend pour un service que l’on rend !


'Caro. Muncipales: Erwan Giquel, tête de la liste « vivre ensemble à Caro »' a 1 commentaire

  1. 28 février 2020 @ 18 h 46 min vert

    il va falloir faire attention a un de tes copain qui colporte beaucoup de ragot ,quelqu’un de mal seing

    Répondre Signaler un abus


Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.