Accueil / Municipales 2020 / Saint-Marcel. Municipales: voici la liste conduite par Armel Rousselot

Municipales 2020

Publié le 20 février 2020

Saint-Marcel. Municipales: voici la liste conduite par Armel Rousselot

Armel Rousselot, 65 ans, 28 années d’engagement municipal, 6 mandats en tant que conseiller puis adjoint et aussi maire jusqu’en 2014, conseiller en 2017 conduira donc la liste intitulée « ensemble pour l’avenir de Saint Marcel ». Armel Rousselot rappelle qu’il a accompli 20 ans de présidence du comité des fêtes, qu’il a été président du Syndicat intercommunal gestion de l’aménagement du patrimoine (Sigap), président du syndicat du musée, qu’il a créé la Ronde du Maquis International et géré l’implantation du Super U. Il présente les grandes lignes du programme de sa liste:
« Ma décision de créer une liste s’est faite après l’annonce de Marie-Hervé Jeffroy, maire en exercice de ne pas repartir. En tant qu’élu et à la tête de nombreuses associations, je sais rassembler et fédérer une équipe. Avec mes colistiers, nous souhaitons donner une nouvelle dynamique, à notre commune en apportant de nouvelles idées concrètes, tout en poursuivant l’action menée depuis trois ans .
Notre commune est dotée d’un parc économique, zone de La Paviotaie, avec près de 800 emplois desservis par un réseau routier important, des structures paramédicales, une résidence autonomie senior Résidence des chênes, l’Établissement de service d’aide par le travail (Esat) Les Hardys-Béhélec, le canal et la voie verte tout proche et de nombreuses associations et c’est sans compter sur le Musée de la Résistance pour le tourisme. Pour lier l’ensemble, nous avons besoin d’un bourg attrayant et dynamique.
Je me présente comme maire, avec une équipe représentative de notre commune. Les candidats de notre liste sont implantés géographiquement sur l’ensemble de la commune. Les secteurs professionnels sont représentés par entrepreneuriat, l’agriculture, le tissu associatif, la jeunesse. La moyenne d’âge est de 49 ans, pour les 15 candidats. Je suis un homme de compromis, je préfère la discussion, l’écoute pour la construction et la concertation, le dialogue tout en prenant en compte les idées des uns et des autres, qui est la base de notre union. Je pense que la diversité, le potentiel des candidats seront des atouts pour faire progresser notre engagement auprès des marcelaises et marcelais.
Dans la liste Ensemble pour l’avenir de Saint-Marcel nous avons 5 pistes de travail : l’urbanisme et les bâtiments, la conformité des travaux de voirie, la gestion du foncier, l’accessibilité à la mairie, le développement du parc locatif et privé, la problématique des pollutions. Le tourisme et le développement économique, la passerelle de la Née qui sera à notre avis, un élément phare de notre construction et d’entente entre les communes concernées. Le musée, la réactivation du jumelage… Le développement des équipements, l’organisation d’un marché, l’action sociale. Nous souhaitons mener à bien l’extension de la Résidence des Chênes, faciliter l’accès aux soins, poursuivre le partenariat avec l’Esat.
Pour la communication, nous aimerions refaire le site Internet de la commune, développer l’information municipale, favoriser l’accueil des nouveaux arrivants, mettre en place des réunions de quartiers et être force de proposition et acteur dans la communauté de communes d’Oust à Brocéliande communauté (OBC), avec un suivi des dossiers.
En transparence, nous nous engageons pour Saint-Marcel, tout en restant proche et accessible »

La composition de la liste:

1er rang, de gauche à droite:
Christophe Brun, infographiste, 50 ans ;
Armelle Robert, assistance maternelle, 57 ans ; Didier Thébaud, retraité EDF, 66 ans ;
Aurélie Rollo-Chérel, adjointe administrative, 39 ans ;
Armel Rousselot (tête de liste), retraité électromécanicien automaticien, 65 ans ; Nolwenn Modicom, conseillère en assurances, 51 ans ; Germain Charuel, chef d’entreprise, 34 ans ; Chantal Chevalier, agent de pesée, 53 ans ; Michel Vincent, agriculteur, 54 ans.
2éme rang, de gauche à droite:
Mathieu Bolan, 33 ans, technicien montage agriculture ; Annick Mouidi, téléconseillère, 48 ans ; Fanny Gicquel, gestionnaire de marchés publics, 33 ans ; Mikaël Sourget, conducteur de ligne, 47 ans ; Christine Le Claire, assistante maternelle, 60 ans ; Valérie Gru, agricultrice, 50 ans ; Bernard Gillemot, retraité automobile, 74 ans; Xavier Desmas, 49 ans, technico-commercial.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires