Retrouvez Les Infos du Pays Gallo sur : 3,95K 10K 840 241

Accueil / Questembert Communauté / Questembert. Revivez la réunion publique de Frédéric Poeydemenge

Questembert Communauté

Publié le 18 février 2020

Questembert. Revivez la réunion publique de Frédéric Poeydemenge

Revivez la réunion publique de Frédéric Poeydemenge qui se déroulait ce mardi soir dans le cadre de la campagne des municipales à Questembert.

13 commentaires "Questembert. Revivez la réunion publique de Frédéric Poeydemenge"

  1. La démocratie participative proposée par Frédéric Poeydemenge prend ici tout son sens. Ceux-sont les Questembertoises et Questembertois qui font leur programme, décident de la politique de leur ville en amont des élections.

    1. On peut tout de même préciser que mr poyedemenge était sur une liste debout la France (dupont aignan) aux dernières élections européennes… Sauf erreur de ma part !
      Pourquoi le cacher en disant que c’est la seule liste sans étiquette?

      1. @Nicolas: non, F. Poeydemenge n’était pas candidat sur une liste Debout la France aux dernières élections européennes. Par contre, il était délégué local du parti de Dupont-Aignan il y a encore à peine plus d’un an. Il affirme ne plus être d’extrême-droite, mais le moins qu’on puisse dire, c’est que son grand écart idéologique est extrêmement rapide !

    2. la démocratie participative c’est déjà participer à la démocratie en venant voter pour un ou une candidate qui propose un programme réaliste, réalisable sans donner l’illusion une fois les élections passées que le maire consultera systématiquement la population pour toute les décisions qu’il ou elle prendra.

      1. une candidate sans programme et surtout pas réaliste. le programme: continuer à dormir, les Questembertois l’ont bien vus. Ne pas dépenser l’argent de nos impôts, ne pas le rendre sous forme d’amélioration du service à la population.

      2. Qui a dit que le Maire consultera systématiquement les électeurs, vous avez conscience que ce n’est pas possible. il est possible de le faire sur des grands enjeux, après ce qui est compliqué c’est le poids de l’administration étatique et là il faudra l’appui des citoyens. Une décision pour être valable devra répondre à des critères de représentativité. Un programme réaliste ce la ne veut pas dire grand chose, parce que réaliste c’est aussi ne rien faire comme actuellement ou défaire ce qui a été fait avant juste par idéologie sans évaluation.

    1. apolitique: (définition : Qui se place en dehors de la politique, qui ne s’occupe pas de politique). Aucune liste apolitique c’est sûr. non partisane, c’est possible mais par pour tous, individuellement, certains peuvent être adhérents.
      Nous sommes dans une élection locale dans une petite commune, les enjeux ne peuvent pas être nationaux, ils doivent être locaux et collectifs. L’avenir de nos enfants est en jeu, je n’ai pas l’impression que cet élément ait été pris en compte pour la municipalité actuelle bien au contraire ce qui marque clairement une différence fondamentale. Les deux autres listes ont des points de convergence, mais aussi des différences cela fait partie du débat politique.
      Le programme et les propositions permettent de se faire une opinion, mais seule la réalité de l’action éclairera le citoyen et nous l’avons déjà mise en oeuvre lors de l’atelier participatif du 18 février.

  2. Une équipe municipale qui n’investit pas, une équipe municipale qui ne prend pas en compte l’avenir de nos enfants ? Surement avez-vous été absent quelques années de notre commune, alors permettez-moi de vous apporter des éléments concrets.
    Le dernier conseil municipal a démontré qu’il y a eu autant d’investissements voir plus que le mandat précédent (Dépenses d’Investissement 5 623 K€)
    • Une maison médicale achevée et qui va s’agrandir dans les mois à venir
    • L’ancien Issat prêt à recevoir deux collectifs
    • Une magnifique école maternelle inaugurée
    • Une école élémentaire bientôt rénovée
    • Un conseil municipal des jeunes puis un conseil des enfants
    • Un city parc
    • Un nouveau collège (merci madame la vice-présidente du conseil départemental)
    …….

    1. C’est peut être abusé de se gargariser de travaux qui ont été financés par les utilisateurs. C’est une obligation des communes de construire et d’entretenir les écoles maternelles et primaires. Après avoir été dégradé par une trop importante fréquentation due aux tergiversations des élus départementaux sur la construction du collège d’Elven, il est temps de refaire celui de Questembert.

  3. Une école maternelle lancée par l’équipe précédente. Quid du cimetière? Quid de la voirie de la miauderie/lesnoyal inadaptée à un village aussi important.
    ISSAT: rasé en 2015, 5 ans après un terrain toujours vague…
    Le collège n’est pas de la compétence de la commune. cela fait bien longtemps que le projet était dans les cartons mais quand on donne des fonds pour des bâtiments parisiens ou qu’on baisse les taxes on se prive de moyen pour investir, les décisions des conseillers départementaux sont étonnantes…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires