Météo. Intensification des pluies, les cours d’eau sous surveillance

Dans un communiqué diffusé ce mardi soir, le préfet du Morbihan indique « que le service de prévision des crues « Vilaine et côtiers bretons » vient de mettre le fleuve côtier Le Blavet en état de vigilance de couleur jaune « Crue » (niveau 2 sur une échelle de 4). »

De nouvelles et très abondantes pluies sont attendues demain mercredi qui pourrait provoquer des débordements, comme le précise la préfecture qui appelle à la vigilance. Tous les regards vont être tournés vers Malestroit et l’Oust qui va de nouveau sortir de son lit. Reste à savoir quel sera l’ampleur du phénomène….
« Un premier épisode de pluie a apporté des cumuls importants qui ont commencé à faire réagir les cours d’eau. L’épisode de pluie actuel, arrivant par l’ouest de la région Bretagne, va apporter des cumuls de pluie plus importants que le premier épisode et fera réagir les cours d’eau d’autant plus que les sols sont actuellement saturés.
Demain mercredi, un nouveau front actif devrait stagner une partie de la journée sur l’ouest de la région et devrait apporter de nouvelles précipitations. Les niveaux des cours d’eau devraient poursuivre leur montée toute la journée. Le phénomène concerne un risque de crue ou de montée rapide des eaux n’entraînant pas de dommages significatifs, mais
nécessitant une vigilance particulière dans le cas d’activités saisonnières et/ou exposées.
Les premiers débordements peuvent être constatés. Certains cours d’eau peuvent connaître une montée rapide des eaux.
Les services de l’Etat sont attentifs à la situation en cours et prêts à prendre les mesures nécessaires en cas de besoin.

Consignes de prudence à observer par la population :
• Tenez-vous informé de la situation.
• Soyez vigilant si vous vous situez à proximité d’un cours d’eau ou d’une zone habituellement inondable.
• Conformez-vous à la signalisation routière. »


'Météo. Intensification des pluies, les cours d’eau sous surveillance' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.