Guer-Réminiac. Plus de 150 motards ont roulé pour Ethan

Céline n’en revient pas. Autour d’elle, sur la place de la Gare de Guer, des dizaines de motards se préparent à enfourcher leurs engins pour s’élancer pour une balade dans le pays de Ploërmel. Ils ont tous versé une contribution qui viendra grossir la collecte organisée pour l’aider à surmonter l’épreuve à laquelle elle est confrontée. Un de ses fils, Ethan, 13 ans, est atteint d’une forme très rare de cancer (lire en cliquant ici). Il a subi une terrible intervention chirurgicale au visage qui lui laissera des séquelles irréversibles. Et désormais il va être soumis à un traitement de pointe. « Quand on n’est pas confronté directement à ce genre de situation on n’imagine pas tout ce que ça représente. On se sent démunis face à tout ce qu’il fait gérer… », explique Céline. C’est l’obligation d’abandonner son métier pour rester aux côté d’Ethan, ce sont de multiples démarches, des frais énormes dont on découvre qu’ils ne font l’objet d’aucune prise en charge. Des allers-retours incessants et épuisants entre le Morbihan, Rennes, Paris, les conséquences sur la vie de famille… Bref de quoi faire plonger le moral au plus bas avec le sentiment d’être désarmée et seul face à une difficulté hors normes. C’est là que les motards au grand coeur de l’association Breizous Motors de Guer sont intervenus. « Moi je ne demandais rien, mais ce sont eux qui m’ont dit « si, on va t’aider » ». Et depuis une immense chaîne de solidarité s’est organisée sur le pays de Guer. Les commerçant de l’UGC se sont ralliés à cette cause et ont mis en place des urnes dans leurs boutiques pour récolter des fonds. La diffusion de la situation d’Ethan et de sa famille a suscité de multiples initiatives. comme celle d’un luthier du sud de la France qui a décidé de fabriquer une guitare  lap steel et de l’offrir à l’association « le combat d’Ethan ». Ce dimanche cette magnifique guitare, une véritable oeuvre d’art a été mise en jeu lors d’une tombola richement dotée dont le tirage a été effectué en fin d’après-midi.

Céline est venue retrouver cette immense famille qui se construit et s’étoffe autour d’elle. « Bien sur, il y a l’aide financière que cela nous apporte. Mais ce qui est très important c’est de sentir qu’on n’est pas seuls, qu’on est soutenus… », murmure-t-elle. Ethan, se remet lentement de son intervention chirurgicale. Il devra encore surmonter bien des souffrances morales et physiques dans le combat dans lequel il est engagé et qui durera des années. Mais il devrait quitter les hôpitaux parisiens où il se trouve actuellement pour être transféré à Rennes. « On espère que ce sera avant Noël. Ca serait merveilleux… », glisse Céline.

La mobilisation continue pour venir en aide à Ethan, et sa famille notamment via une gagnotte en ligne à laquelle vous pouvez souscrire en cliquant ici


'Guer-Réminiac. Plus de 150 motards ont roulé pour Ethan' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.