Guer. La remise des prix des maisons fleuries

C’est une tradition bien ancrée. Chaque année, la ville de Guer récompense ses habitants qui fleurissent leurs maisons. Ce vendredi soir, Mickaëlle Piel, 1ère adjointe accompagnée de plusieurs élus et des membres du jury -dont deux membres viennent de Monteneuf- a dévoilé le palmarès de cette édition 2019 du concours des maisons fleuries. Elle a auparavant rappelé que l’aspect esthétique de la ville est une priorité des élus et que l’investissement des habitants dans l’embellissement de leur maison, de leur quartier en est une composante essentielle. Les collectivités sont confrontées aux défis que pose la démarche zéro phyto qui interdit l’utilisation des produits phytosanitaires. « Cela nous oblige à revoir nos méthodes de travail… », souligne l’élue rendant un hommage appuyé aux services techniques qui sont en première ligne pour relever ce défi.

La fin des produits chimiques, c’est aussi plus de main-d’oeuvre puisqu’il n’y a guère que l’intervention manuelle qui peut permettre de lutter contre les adventices tout en protégeant l’environnement. Sauf que, rappelle Mickaëlle Piel, les collectivités sont soumises à des contraintes financières qui ne permettent pas de multiplier les effectifs. Une équation difficile à résoudre sauf à admettre un compromis: que les trottoirs, que les pieds d’arbres soient un peu moins propres. C’est un changement d’état d’esprit qui s’impose à toute une société et qui suppose une certaine tolérance à la présence de celles qu’on appelle les « mauvaises herbes » et qui on aussi leur place dans un éco-système.

Les lauréats:

Le jardin paysager:

Philippe Geffroy, 4 rue des Maraichers

Eliane Saunier, 1 rue des Maraichers

Eugène Dolo, 10 rue de Raguenel

Le jardin de fleurs:

Marie-Françoise Legendre, 11 résidence de l’Abbaye

Jeanine Cavalon, 18 rue Joseph Coudray

L’éco-jardin partagé:

Armel Baillard, 4 rue des Grands Jardins

Jardins atypiques visibles de l’espace public:

Claudine Binard, 28b rue Rencontre

Façade de maison:

Dany Le Chantoux, 23 avenue Général Leclerc

Patrice Bourel, rue aux Roux

Espace jardiné sur cour:

René Coyac, Le Valet

Appartement en immeuble collectif:

Robert Primault, 31 résidence Les Terrasses du Pont Minier

Décor végétal sur l’espace public réalisé par un particulier ou une association:

Thierry Lecler et Sylvie Calvez, 12 rue de la Roche Mêlée

Gites et chambres d’hôtes:

Evelyne Hernio La Houssaye

Commerce:

Little Italy, Saint-Gurval


'Guer. La remise des prix des maisons fleuries' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.