Val d’Oust. Municipales: Michel Guegan pousse son épouse

Complexe des Nouettes, le 7 octobre 2019. face à face, Michel Guégan et Jacqueline son épouse lors du repas des anciens

 

Même s’il a déjà annoncé qu’il ne briguerait pas un nouveau poste de maire aux prochaines élections municipales, Michel Guégan, le maire du Val d’Oust ne cachait pas ces dernières semaines son intention d’être présent dans cette campagne. Tout le monde avait compris qu’il entendait soutenir une liste et les supputations allaient bon train sur l’identité de celui ou celle qui mènerait cette liste…

Et bien, ce sera sans doute Jacqueline Guégan, l’épouse influente du maire sortant. C’est en tout cas ce qu’a laissé entendre ce dimanche midi, Michel Guégan lors de son discours d’accueil du repas des anciens qui se déroulait au complexe des Nouettes. En conclusion de son intervention il a rendu un vibrant hommage à son épouse, la remerciant pour l’aide qu’elle lui a apportée personnellement mais aussi dans la conduite des affaires communales. Il a énuméré la liste des différentes fonctions exercées à très haut niveau par son épouse dans différentes collectivités territoriales, estimant qu’elle pouvait « mettre ces compétences au service de la commune l’année prochaine ». Il a également à nouveau affirmé son intention de continuer à jouer un rôle au service de sa commune.

Cette annonce a fait sensation parmi l’assemblée. Reste à savoir si ce scénario se confirmera dans les prochaines semaines: le chemin est encore long jusqu’au mois de mars 2020


'Val d’Oust. Municipales: Michel Guegan pousse son épouse' a 2 commentaires

  1. 6 octobre 2019 @ 22 h 15 min Beber l'écolo

    Mr Guegan, vous avez fait des choses bien et même mieux , il y a plusieurs décennies. Mais, aprés un certain nombre d’années au pouvoir, il est raisonnable de laisser sa place ( l’avenir appartient à nos enfants voir petits-enfants ). Vu le nombre de décennies au service de la collectivité vous auriez déjà pu laisser votre place avant ( ainsi que votre épouse ) . Partout où les décideurs s’accrochent à leur fauteuil , partout ça finit mal pour Eux et pour la collectivité.

    Répondre Signaler un abus

  2. 7 octobre 2019 @ 8 h 06 min Blazé

    Quel naufrage!

    Répondre Signaler un abus


Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.