Malestroit. Le collège Saint-Julien distingue ses élèves

C’est la fin de l’année scolaire. « Le moment de fair le bilan de toutes les actions menées au cours de l’année écoulée au collège », résume Hervé Petit, le directeur du collège Saint-Julien qui avait réuni tous les élèves ce mardi à l’heure de la pause du déjeuner pour procéder à la mise en valeur de certains projets et d’élèves qui se sont distingfués de différentes manières. Une sorte de distribution des prix qui a commencé par la remise d’un chéque de 1420 euros à l’association Assific, une ONG du réseau Mennaisien. Celle-ci a été choisi par l’ensemble des élèves pour l’action qu’elle mène au Burkina Faso pour réaliser un forage équipé d’une pompe. Grâce à cet équipement, environ 2000 villageois vont pouvoir plus facilement accéder à l’eau, considérée comme « l’or bleu » de ce pays. Les fonds ont été recueillis grâce à l’opération Bol de riz menée pendant le carême. Le CCFD (comité catholique contre la faim et pour le développement) bénéfice également du soutien du collège.

Plusieurs élèves se sont distingués lors de compétitions sportives: Mathéo Brohan (3è au championnat départemental de badminton); Thomas Antoine champion du Morbihan et de Bretagne en cross, 3è au championnat de France VTT; Lison deme (2è au championnat du Morbihan et de Bretgane de cross); Paul Thierry et Thibaut Pichon champions de Bretgane en Run and Bike: Lise-helen Hedan, Jade Métayer, Coraline Bizot, Gurwal Perrot, Gabin Geffroy, Thibaut Pichon, Mathys Ricaud, Baptiste Guillemet-Roger ont participé ce week-end aux 24 h kayak à Inzinac-Lochrist.

Concours national de la Résistance. Plusiuers élèves ont participé à la catégorie devoir individuel dont Anaïs Maheas qui termine 2é, Hortense Fauguimache (25è), Matys Guyot (27è), Damien Bedard (33è), Julie Davalo (42è), Célia Guimard (58è), Sara Benoit (72è), Yanis Noël (87è). En catégorie devoirs collectifs, l’équipe Sara Benoit, Hortense Fauguimache, Matys Guyot et Sara Benoit termine 2è.

Neuf élèves médiateurs au collège ont également reçu un diplôme: Coraline Bizot, Maëlla Boulanger, Gabin Deme, Julie Hallier, Lou-Anne Jagoury, Arthur Leray, Kyllian Marchand, Lilian Morin et Anna Roux.

Un recyclage de livres conte l’illetrisme

L’année au collège Saint-Julien est aussi rythmée par des défis que se lancent les élèves. C’est le cas d’un groupe de 3è F (Kyllian Marchand, Alexis Joly, Kevin Lhopitalier, Gabin Viel et Amandine Fraud). « Nous étions au CDI au moment où des livres étaient mis à la benne. On s’est dit que c’était dommage et qu’on pouvait peut-être les récupérer… », expliquent les collégiens. Ils s’attaquaient à un sacré chantier puisque c’est un millier de livres qu’ils ont ainsi triés, classés avec l’aide de quelques professeurs. Tous les livres d’espagnols ont été offerts à l’association Ramalès de malestroit et les autres ont fait l’objet d’un don au Lion’s club. Jacqueline Corvest, responsable de l’illètrisme au Lion’s international du grand ouest et André Pelletier du Lion’s de Laval Guy de Laval sont venus avec un fourgon récupérer tous ces livres ce mardi en début d’après-midi. Ces ouvrages partiront ensuite en Afrique ou en Amérique du sud dans le cadre d’un programme de lutte contre l’illètrisme dans les pays pauvres mené par le Lion’s club qui se prolonge jusqu’en 2020. Il a déjà permis de livrer 9 m3 de livres au Cameroun ou bien encore 3000 livres au Togo, contribuant ainsi  à l’éducation et à la formation de futurs adultes mais également au rayonnement de la langue française dans le monde. 


'Malestroit. Le collège Saint-Julien distingue ses élèves' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.