Ploërmel. Le sacré-coeur retenu pour le Loto du Patrimoine

sacré coeur

La restauration du couvent des Carmélites de Ploërmel fait partie des projets retenus par Stéphane Bern pour 2019 qui pourront bénéficier de financements dans le cadre du loto du patrimoine.  Le ministre de la Culture, Franck Riester, a révélé ce mardi après-midi une nouvelle liste des monuments qui viennent s’ajouter aux 18 « emblématiques », déjà annoncés en mars. Pour Patrick Le Diffon, il s’agit d’une « grande nouvelle » (lire en cliquant ici).

Voici la présentation de ce projet telle qu’elle est faites sur le site de la fondation du patrimoine:

« INTÉRÊT PATRIMONIAL
Le couvent des Carmélites de Ploërmel est fondé en 1627. Sa construction débute vers 1630 pour finir en 1645. Vers 1680 est construite la chapelle, dotée à l’extérieur d’une façade occidentale à l’Italienne et à l’intérieur d’un magnifique retable en pierre façonné par le sculpteur lavallois François Houdault et classé au titre des monuments historiques. Vers 1702 vient s’adjoindre à la chapelle le chœur des religieuses appelé de nos jours « le petit théâtre ». Après la Révolution, le couvent change d’affectation et devient un établissement pour jeunes filles. Au cours du XXe siècle, le site connait de nombreux aménagements pour adapter l’établissement qui devient le collège du Sacré-Cœur, avant son transfert en 1995. L’édifice, propriété de la ville depuis 1996, a subi un incendie ravageur en 2006.

PROJET DE VALORISATION
Le projet concerne la réhabilitation du site à des fins culturelles, à travers l’aménagement de la chapelle en salle de concerts et conférences, du chœur des religieuses en salle d’exposition et, de l’aile Ouest du couvent (partiellement) en annexes (loges, vestiaire du public, sanitaires, local technique). A l’avenir, la chapelle n’a pas vocation à être affectée au culte. Les espaces extérieurs aménagés seront ouverts au public et une liaison piétonne permettra de rejoindre la place de la mairie. Le projet global permettra, en plus de la sauvegarde des bâtiments, d’augmenter la visibilité de la commune et l’attractivité du territoire. »

Les travaux:

– Tranche 1 : démolition et complément de sécurisation (travaux en cours) ;
– Tranche 2 : réhabilitation de la chapelle et du chœur des religieuses et restauration du retable ;
– Tranche 3 : aménagements paysagers. »

Les travaux soumis à la Mission Bern concernent la Tranche 2 (hors retable).


'Ploërmel. Le sacré-coeur retenu pour le Loto du Patrimoine' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.