Malestroit. Handicap: l’escale à cheval d’Aurélie à la clinique des Augustines

Aurélie Brihmat avait 17 ans lorsqu’à la suite d’un accident de scooter, elle a du être amputée d’une jambe. Ce mardi, 17 ans plus tard, c’est à cheval qu’elle est arrivée à la clinique des Augustines de Malestroit, accompagnée de son père et de son chien Spy, un Border Collie futé et intelligent. Une étape dans un défi hors norme: réaliser un tour de France des centres de rééducation. Elle a créée l’an dernier l’association handidream, dont l’objectif est d’aider les personnes ayant un handicap moteur suite à un accident. Une initiative en forme de pied de nez à la vie qui ne l’a pas épargnée. Car à force de volonté elle est devenue orthophoniste. Mais faut de trouver une compagnie d’assurance acceptant de l’assurer en raison de son handicap elle a du fermer son cabinet. C’est aussi ça la réalité du handicap. Une école qui force à serrer les dents et forge la volonté. La volonté de croquer la vie à pleines dents, ce n’est pas ça qui lui manque à Aurélie. En dépit de 15 opérations, elle danse le bebop, donne des cours de danse à des valides, pratique la boxe, la planche à voile et grâce à une prothèse monte à cheval.

Et puisqu’elle ne pouvait plus pratiquer son métier, elle a repris ses études pour devenir conseillère principale d’éducation. Tous les aléas qu’elle a du surmonter l’ont poussé à monter une opération de sensibilisation du grand public aux problèmes du handicap au travers d’un projet auquel elle voulait donner une dimension pédagogique. C’est ainsi qu’est né ce pari un peu fou  de ce Tour de France à cheval qui ferait étape dans 21 centres de rééducation et la conduirait aussi dans des écoles ou des poneys clubs. Les chevaux et son chien mettent aussi en valeur le rôle de médiateurs que jouent les animaux auprès des malades. L’idée a seduit au plus haut niveau. Ce tour de France est placé sous le patronage du Ministère des sports et du secrétariat d’État en charge du Handicap et a reçu le soutien du ministre de l’éducation nationale, Jean-Michel Blanquer et la Fédération française d’équitation l’a nommée ambassadrice de la filière handisport FFE/Cheval et diversité.

Et c’est en construisant son parcours qu’elle a rencontrée la clinique des Augustines de Malestroit qui l’a accueillie à bras ouvert pour l’une des étapes de son périple. Ce jeudi matin, la clinique lui a offert une séance de soins en balnéothérapie en marge d’un échange avec le personnel et les patients des services de Médecine Physique et Réadaptation et des Soins de suite et de rééducation. Mais la clinique des Augustines avait également voulu que cette visite soit ouverte à l’ensemble de l’établissement. Et en tout début d’après-midi, Aurélie et son père ont fait une entrée remarquée à la clinique devant une haie d’honneur formée par le personnel de l’établissement et les soeurs. Puis l’équipage insolite est allé à la rencontre des malades dans le parc de la clinique pour un échange direct qui a montré l’intérêt de cette action. Personnel ou malades… tout le monde se pressait pour en savoir plus sur les détails de ce défi, les difficultés rencontrées par Aurélie et les solutions qu’elle y apportent. Quand aux animaux qui sont ses complices, ils ont joué à merveille leur rôle de médiateur devant un public conquis qui a littéralement craqué pour la douceur des chevaux et les étonnantes capacités de Spy, le Border Collie surdoué…

Au cours de cette étape, Aurélie a pu rencontrer le maire de Malestroit Bruno Gicquello et Marie-Annick Martien, maire de Questembert et vice-présidente du conseil départemental, venue en voisine saluer l’exploit de la jeune femme.

Pour en savoir plus et suivre le tour de France d’Aurélie, rendez-vous sur le site de son association handidream en cliquant ici

 

 

 

 


'Malestroit. Handicap: l’escale à cheval d’Aurélie à la clinique des Augustines' a 1 commentaire

  1. 5 juin 2019 @ 7 h 54 min EMMANUEL

    Une très belle rencontre hier avec Aurélie et un beau moment de partage avec les patients et les soignants de la clinique. Merci à Aurélie son papa et les membres de handidream pour cette visite.

    Répondre Signaler un abus


Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.