Saint-Congard. Le cadavre d’un bébé retrouvé dans le canal

Il y avait donc, sans doute bien un corps dans la boite à chaussures retrouvée fortuitement par deux jeunes promeneurs qui se trouvaient à bord d’une embarcation, mercredi après-midi sur le canal de Nantes à Brest à la hauteur de Saint-Congard. Les enquêteurs voulaient, mercredi soir, relativiser la valeur du témoignage de ces témoins arguant qu’aucun corps n’avait été retrouvé. Mais selon nos informations, la précision du témoignage relaté par les deux jeunes gens et certains détails ainsi que leur moralité rendait l’hypothèse d’une erreur improbable… D’autant que l’horreur de leur découverte les a profondément traumatisés.

Mais la rigueur de l’investigation policière et judiciaire est ainsi faite que, tant qu’il n’y a pas de corps, le doute prévaut. Ce doute a été levé ce jeudi matin avec la reprise des recherches et cette macabre découverte sous-marine. Reste désormais aux enquêteurs à retracer l’historique de ce drame et à retrouver celui ou celle qui a abandonné cette boite à chaussures au fil lent du courant de l’Oust. Mais désormais les experts de l’identification criminelle dispose d’éléments importants -et notamment des empreintes ADN- pour orienter leurs recherches.

Dans un communiqué publié ce jeudi soir, le procureur de la République de Vannes annonce l’ouverture d’une enquête pour meurtre (lire en cliquant ici).


'Saint-Congard. Le cadavre d’un bébé retrouvé dans le canal' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.