Questembert Communauté. Composition du prochain conseil communautaire: ça coince!

Les élections municipales auront lieu en 2020. Lundi soir les conseillers communautaires étaient appelés à délibérer afin de fixer le nombre et la répartition des sièges de conseillers communautaires après les élections municipales.

Les membres du bureau sont tombés d’accord sur un scénario à 38 sièges, comme actuellement avec quelques aménagements voulus par le législateur : Questembert la ville centre 10 sièges, Malansac 4, Berric, Caden, Molac 3, Pluherlin, La Vraie-Croix, Limerzel, Lauzach, Larré, Saint-Gravé et Le Cours 2 et Rochefort 1(décision du législateur).

Questembert pas d’accord

 

Marie-Annick Martin s’est alors exprimé pour contester ce scénario : « d’autres solutions existent, elles n’ont pas été étudiées par le bureau, nous avons (Questembert) un autre scénario à proposer. » La proposition de Questembert bute sur le nombre de siège de Le Cours ramené à un seul et les discutions aboutissent à la décision de ne rien décider, de reprendre le débat au prochain conseil communautaire, le dernier avant le choix du conseil, si aucun accord n’est trouvé, c’est le droit commun, dicté par le législateur qui serait appliqué : 30 conseillers et les petites communes n’auraient qu’un représentant. C’est le seul point où tous les conseillers sont tombés d’accord : « tout sauf le droit commun ! ».

Revivez ces échanges en vidéo:


'Questembert Communauté. Composition du prochain conseil communautaire: ça coince!' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.