Malestroit. Voeux du maire: les projets pour 2019

La salle des fêtes affichait complet, jeudi soir pour la traditionnelle cérémonie des voeux du maire. Dans son discours, Bruno Gicquello le maire, a passé en revue les temps forts de l’année écoulée. Il s’est notamment arrêté sur le succès exceptionnel « retrouvé » du festival du Pont du rock, ou , mais aussi celui du Pardon des campings-caristes qui, a-t-il annoncé sera renouvelé le 31 août 2019. D’ici là, soulignait le maire d’autres rendez-vous figurent d’ores et déjà à l’agenda avec notamment dès le début du mois de février l’ouverture du nouvel office de tourisme du Pays de Malestroit au 6, place du Bouffay. Un local qui sera équipé des toutes dernières technologies en 3 dimensions, sans lunettes, développées par une entreprise hébergée à la Nurserie numérique. Voici un rapide survol des sujets évoqués par le maire.

L’inauguration de Lidl. En février toujours, devrait avoir lieu l’inauguration du nouveau magasin Lidl « dont l’ouverture va modifier de façon importante l’entrée de notre ville côté Vannes », soulignait Bruno Gicquello. « Reste à terminer le travail sur la réaffectation du bâtiment Lidl », indiquait le maire précisant que les élus poursuivaient leurs efforts dans ce sens avec les équipes de Lidl.

La Nurserie numérique. Le maire a mis l’accent sur le succès remporté par l’une des sociétés qui a vu le jour dans cette structure, Drone Act qui expose en ce moment au CES (Consummer Electronics Show) de Las Végas, le plus important salon mondial consacré à l’innovation technologique et électronique grand public où s’est d’ailleurs rendu le maire et deux de ses adjoints, Christian Guillemot et Yannis Le Brun.

Fibre optique. En dépit d’un retard du à la pénurie de fibre et de main-d’oeuvre, la phase 1 du déploiement de la fibre sur une partie de la ville devrait être achevée fin 2019. La phase 2 devrait par contre être réalisée dans les délais prévus.

Santé et sécurité. Comme il l’avait indiqué lors du repas du CCAS, le maire a confirmé que deux médecins supplémentaires, les docteurs Hubert Lazort et Ségolène Guigues sont désormais installés à la maison de santé pluridisciplinaire. « Ce qui porte à 5 le nombre de médecins sur la commune », insiste le maire. Celui-ci a par ailleurs indiqué que la ville devrait officialiser dès le printemps prochain la mise en place d’un dispositif de Participation Citoyenne.

Résidence autonomie. Confirmation encore du projet de construction de nouveaux pavillons à la Résidence autonomie et d’un bâtiment neuf destiné à accueillir les bureaux du CCAS, une salle de réunion polyvalente et la banque alimentaire.

L’urbanisme. La commercialisation des 25 lots du domaine de la Croizédo s’achève et les travaux de réfection de l’église vont reprendre. Les résultats de l’étude concernant les inondations devraient être présentés au public lors d’une prochaine séance de conseil municipal.

Les finances. « Nous sommes conscients que beaucoup de travaux restent à mener. Toutefois, chacun doit garder en tête la situation financière de la commune…/… Nous travaillons en permanence avec trois contraintes », détaille Bruno Gicquello. La première consiste à gérer une commune lourdement endettée « cette dette de plus de 4 400 000 euros en 2014, nous l’avons diminuée de plus de 500000 euros à ce jour. Pour autant, nous sommes conscients que beaucoup retse à faire pouir assainir  la situation ». La 2è contrainte consiste à faire face  aux baisses constantes » de dotations de l’Etat. Enfin la troisième contrainte est celle de la stabilité fiscale, un choix voulu et assumé. « Nous n’avons pas augmenté et nous n’augmenterons pas les impôts. ce choix de stabilité fiscale, nous le maintenons et nous ne le regrettons pas. L’actualité montre à quel point la question des impôts et des taxes est un sujet d’importance et qu’il ne doit pas être pris à la légère », précise le maire. Il n’en reste pas moins que « nous n’ignorons pas les besoins et les attentes », ajoute le maire. Il faudra donc faire des choix. « nous avons identifié un certain nombre de projets. Le vote du budget mi-mars, nous permettra de préciser ceux qui seront retenus. Nous n’ajouterons pas de dette à la dette… », promet le maire.

KODAK Digital Still Camera

'Malestroit. Voeux du maire: les projets pour 2019' a 2 commentaires

  1. 13 janvier 2019 @ 23 h 41 min GEGE

    Bravo pour cette AG d’un comité des fêtes.
    Quelques observations toutes simples. Tous le conseil au garde à vous derrière le « Maître » pourquoi ?
    A non !!! Pas tout le conseil, juste la cours du roi
    Une dette se réduit automatiquement au fil du temps. Chaque mois les mensualités tombent donc le capital restant dû se réduit, Mr le Maire vous ni êtes pour rien.
    Drone-action une réussite surtout pour certain. Un employé seulement, un chiffre d’ affaire assurer pour beaucoup par … les commandes de la Mairie de Malestroit.
    Pour le Lidl, il s’agit d’une stratégie du groupe Lidl. Pas sûr que la commune n’ai fait grand chose. Par contre, un chemin creux comblé entre les deux magasins et une zone humide qui disparaît sous un merlon de terre, cela Mr le Maire là signé. Un réel dangers pour les riverains du Gaudinaies.
    Il y aurait tant a dire sur le reste.
    On peut constater que Malestroit est maintenant bien isolé.
    Nos voisins ont notre Sénateur, notre Député, l’OBC fortement représenté et les Maires des communes voisines, chacun est invité à dire un mot.
    À Malestroit, un seul et unique discourt. Toujours le même depuis quelques années. Plus personne ne vient chez nous.
    On peut s’inquiéter !!!
    GEGE

    Répondre Signaler un abus

  2. 19 janvier 2019 @ 21 h 49 min Christian

    Effectivement beaucoup de questions !
    Gégé, vous avez raison.
    L’inquiétude ne tient pas du fait de ne pas laisser la parole à ces personnes au pouvoir décisionnel. D’ailleurs, je ne pense pas avoir constaté lors de cette cérémonie des vœux, la présence d’un sous-préfet, d’un sénateur, d’un député, et c’est vraiment dommage.
    Actuellement, quels ont été les investissements à long terme de cette équipe élue à majorité en 2014 ?
    Au bien-être et au bien-vivre de ces habitants ?
    Des fêtes, des rassemblements, de l’animation « Bravo à tous ceux qui s’investissent dans l’attractivité de notre belle cité millénaire »… A commencer par le conseil municipal, et « Malestroit Initiatives » (issu du conseil municipal ?)
    La dette évoquée par l’édile, ne correspond en fait qu’à de nombreux projets à long terme, votés et mis en œuvre par les municipalités précédentes… avec un amortissement dans la durée …et pour l’intérêt collectif de toutes et tous.
    Les fêtes et animations diverses… C’est bien mais il faut aussi penser à l’avenir de nos générations futures.
    Aussi, lors des vœux, pourrait-on faire preuve de plus de réalisme du terrain et moins d’égo.
    A l’heure du « grand débat national », chacun devrait pouvoir méditer sur ce sujet.
    La parole semble être dans le camp du citoyen contribuable !

    Répondre Signaler un abus


Voulez-vous laisser un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.