Accueil / Oust à Brocéliande / OBC. Transports scolaires : comment se prépare la rentrée

Oust à Brocéliande

Publié le 16 juillet 2018

OBC. Transports scolaires : comment se prépare la rentrée

L’organisation des transports scolaires vient de traverser une année de transition un peu compliquée en raison de la conjugaison de plusieurs réorganisations. L’année 2017 a été celle en effet du transfert de compétences transports scolaires du Département à la région, tandis que se mettaient en place les fusions intercommunales. Une réorganisation qui donnait naissance à l’OBC, constituée des trois ex-communautés de communes (CCVOL, La Gacilly, Guer) et à une nouvelle répartition territoriale des services. Désormais, le service qui a trouvé ses marques, entame son rythme de croisière…

Le service des transports scolaires est désormais installé à Guer et assure des permanences à Carentoir (le lundi matin) et au siège de l’OBC à Malestroit, le mercredi. Il est placé sous la responsabilité de Catherine Lamour, vice-président de l’OB en charge de l’enfance-jeunesse. le service. Laurence Picard en assure la coordination et il compte trois agents, Stéphanie Menant, Maub Le Roux et David Davalo. Il assure la gestion de 74 circuits transportant 3000 enfants.

L’une des nouveautés de cette rentrée 2018, c’est une plus grande rigueur dans la gestion des dossiers qui se traduit par une moindre tolérance pour tous ceux qui ne respectent pas les délais d’inscriptions par exemple. C’est ainsi que toutes les familles ayant inscrit leurs enfants de la mi-mai au début juin vont recevoir leurs coupons jusqu’au 25 août. A partir du 10 août, ils pourront prendre connaissance des horaires et des numéros de bus sur le site internet de l’OBC (1). Quant aux retardataires, leurs dossiers seront traités…plus tard!

Plus question désormais de modifier les circuits. les demandes de modifications d’arrêts ne sont plus prise en compte depuis la fin juin. Ces arrêts sont créés pour prendre en compte un certain nombre d’obligation : pas de création à moins d’un kilomètre du domicile pour les collégiens, à moins de 3 km pour les lycéens et ces arrêts sont conçus pour qu’il n’y ait pas de traversée de routes. Au niveau de la région, le département du Morbihan est celui qui compte le plus grand nombre d’arrêts. Dans une logique d’harmonisation et d’optimisation, il est probable qu’au fil des années e nombre de ces arrêts ira en diminuant.

Conseils pratiques:

-En ce qui concerne les circuits, certains d’entre eux ont été modifiés afin de réduire la durée de trajet pour certains collégiens qui atteignait parfois jusqu’à une heure. La durée maximale sera désormais de 45 minutes. Mais attention, les numéros de circuit ainsi que les horaires peuvent être différents que ceux de l’année dernière.

-Les personnes qui viendraient s’installer dans la région doivent se mettre immédiatement en contact avec le service transport scolaire de la communauté de communes

-Pour les paiements en espèces, des permanences spécifiques seront assurées la semaine du 27 août

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires