Accueil / Thématiques / Morbihan. ND des Landes: F. Goulard dénonce une « lâcheté d’Etat »

Thématiques

Publié le 17 janvier 2018

Morbihan. ND des Landes: F. Goulard dénonce une « lâcheté d’Etat »

« Lors de la remise du médiocre rapport des prétendus médiateurs, j’avais  sur ma page Facebook exactement prévu la décision du gouvernement, sous le titre  » Emmanuel Macron est décidément un malin « .

Ce renoncement se veut une habileté, permettant de satisfaire apparemment les besoins de l’économie régionale, de ne pas fâcher les écologistes et notamment M. Hulot et de ne pas exposer le gouvernement à un difficile rétablissement de l’ordre sur la ZAD.

Mais comme souvent, les échappatoires habiles ne résolvent rien. L’agrandissement de la plate-forme actuelle, qui prendra des années, ne permettra pas au grand Ouest de disposer d’un grand aéroport, facilement accessible et doté de bonnes liaisons européennes.

Notre région subit aujourd’hui un préjudice considérable.

Mais le plus grave est sans doute le terrible message qu’envoie cet abandon: il sera dit que quelques dizaines de misérables, dans notre pays, ont fait plier un gouvernement qui n’a pas le courage de les affronter. La décision du Président de la République a un nom: c’est une lâcheté d’Etat. »

François GOULARD

Ancien ministre, président du conseil départemental du Morbihan »

3 commentaires "Morbihan. ND des Landes: F. Goulard dénonce une « lâcheté d’Etat »"

  1. Ainsi donc Mr Goulard, au gouvernement de 2004 à 2007, avec, en particulier la fonction de secrétaire d’État aux transports, traiterait de « misérables » ceux qui ne sont pas de son avis …
    Quelle conception de la démocratie qui plus est pour un personnage politique !
    Je l’invite à méditer sur d’autres approches sans doute plus respectueuses de l’environnement des … transports et/ou des modes de déplacement.

    1. Eh bien eh bien M. François Goulard, Haut fonctionnaire de profession, perdrait-il pieds ?
      Ce pur produit de la Nation, biberonné au sein de la République, formé, nourri, instruit – ce qui ne veut pas dire pas éduqué – puis grassement profiteur du système institutionnel et politique où il s’est épanouit depuis se rebellerait-il ?
      Où alors comme le révèle des analyses et révélations cycliques à propos de la caste des hauts fonctionnaires, n’arriverait il plus à trouver ses marques dans le fonctionnement d’entre-gens à cause d’inaptitude à s’adapter aux us et coutumes de la nouvelle génération d’intouchables ?
      Le voici tout d’un coup qui se révèle injurieux, méprisant, arrogant et bien prétentieux dans ses propos et sa posture.
      Quoiqu’il en soit en regard des fonctions outre celles d’état qu’il a exercé jusqu’en 2007, sur le développement économique et l’organisation de la mobilité, il est possible de lui remémorer :
      – La commission 21 de 2013 et ses décisions.
      – Le projet de Liaisons nouvelles Ouest Bretagne – Pays de la Loire (LNOBPL)
      – Les observations issues de l’enquête Reflet 2016 (photographie actualisée et détaillée des touristes séjournant en Bretagne, de leurs profils, de leurs pratiques et motivations) couplées aux comptes rendus de l’Observatoire du Projet La ligne à grande vitesse (LGV) Bretagne – Pays de la Loire.
      Sur la connaissance de ces informations en regard des résultats de ce jour par rapport aux sommes d’argent public engagées se poserait effectivement la question de la lâcheté mais plus précisément celle d’élus locaux et non pas simplement celle du nouveau gouvernement.
      Voici ici que M. Goulard qui se transforme en « va t’en guerre » près à envoyer la troupe contre – selon ses dires – ces poignées de mécréants qui osent lui dire non.
      Il faut absolument l’alerter qu’à notre époque partout en France des citoyens / administrés et pas simplement des gueux à son sens se lévent pour dire non à des projets qui n’ont ni queue ni sens pour le bien public comme ce fut le cas par exemple et pour mémoire sur notre territoire avec le projet de la vallée logistique La Brohiniere-Mauron en 2011.
      Plus proche, en 2018 aurons nous aussi à nous intéresser ce projet d’implantation d’un « Merlin Land » sur un ou plusieurs sites de la réserve foncière de Ploermel Communauté sur lequel les élus ne communiquent absolument pas ? Tous les détails sur le web sur broceliande-vacances rubrique « appel à projet ».
      Peut être que de participer aux Assises nationales de la citoyenneté qui se déroulent sur ce week-end à Rennes lui serait instructif ?
      Je lui propose en autre d’assister au débat de 14h30 – De Notre-Dame-des-Landes à la loi Travail en passant par l’écotaxe, le vote ne suffit plus à assurer la totale légitimité démocratique d’une décision politique. Pourquoi ?
      Netcordi@lement

  2.  » quelques dizaines de misérables » !!
    Quelle honte d’afficher un tel mépris pour des gens qui, pour la plupart, n’ont comme volonté que d’être des garde-fous et de préserver un bien commun. Les générations futures leur en seront reconnaissantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires